Share

En Vedette Opinions

Les 10 riders à suivre sur Instagram

Si une image vaut mille mots, alors une photo type ‘polaroïd numérique’ illustrant la vie de Rock star de ton rider préféré vaut carrément son pesant de cacahuètes, non?

Si tu as l’habitude de traîner sur les réseaux sociaux de tes stars préférées, tu vas vite te rendre compte que ceux des stars du snowboard sont largement plus intéressants que la moyenne! D’un ils peuvent se permettre plus de choses, de deux ils sont visiblement assez créatifs et inspirés au niveau de leurs photos. Et tant que tu y es, viens nous espionner aussi sur Instagram: @onboardmag.

On a toujours tendance à croire que nos héros vivent dans de grandes maisons pleines de fleurs et d’animaux, et se relaxent toute la journée au bord de la piscine un verre à la main, entre deux runs dans une pow japonaise des plus légères. Il paraît d’ailleurs que le monde vu par les réseau sociaux est tellement idéalisé que tout cela rend les gens tristes… Paraît-il. Ça existe même en snowboar. Tu vas vite fait sur Instagram en attendant la télécabine et là tu vois tes potes dans une poudreuse de malade, à deux vallées d’ici. Les filtres façon vintage, les bordures et autres effets floutés nous rendent une vision surréaliste des situations, dans un but: nous donner envie. De faire mieux, de poster plus, et plus beau. Et certains sont très forts à ce petit jeu, très forts et très créatifs! Car s’il y a bien quelque chose que l’on ne peut enlever à tout ça, c’est bien son aspect créatif débridé. Alors, qui sont les dix riders avec lesquels on rêve de procrastiner dans leur monde semi-virtuel, plutôt que de parler à notre voisin de gauche?  Réponse tout de suite!

10. Les filles d’abord, comme on dit, alors on débute avec Jamie Anderson et autant dire que ça commence fort. De vastes étendues vierges, des champs de peuf sans fin, Jamie est une contemplative. Lake Tahoe, puis Lake Tahoe… Ok bon on a compris, tu vis à Lake Tahoe. Et tu aimes la pow. Et le yoga, c’est sympa le yoga, ça donne de jolis angles de vues sur… les photos! Et le thé aussi, tu aimes beaucoup le thé, et les betteraves. Et les selfies aussi. Heureusement, il y a les shots de montagne. Et de yoga aussi. Mais bon on tourne en rond Jamie, non? En fait, je me demande si on aurait pas dû faire un ‘top 9’ finalement. Non, il est bien quand même cet Instagram, et puis on adore tous Jamie non?

@JME_ANDERSON

9. En neuvième position se trouve l’affable Gigi Rüf, l’Autrichien devenu icône du snow. Le papa rider ride plus fort que jamais tout en arrivant à faire strictement ce qu’il veut, sans les contraintes que beaucoup d’autres peuvent avoir pour ‘faire leurs preuves’. Lui n’en a plus à faire depuis longtemps, mais il a toujours faim. Et il est aussi devenu un as des réseaux sociaux, notamment sur Instagram où sa fibre artistique fait merveille. Il y mixe à merveille sa vie en montagne, sa vie de famille, sa marque de board ou simplement de l’art. Et ce que Gigi ne vit pas façon Rock star, il le remplace par cet indéfectible amour du snow, qui jaillit en permanence de tout ce qu’il produit. Définitivement à suivre, donc.

@GIGIRUEF

8. En numéro huit, voici venir Kevin Pearce. Dans son cas, ce n’est pas seulement l’amour du snow qui transpire de ses Insta, c’est un amour débordant de la vie, qu’il a bien failli perdre dans un pipe en décembre 2009. Près de 10.000 followers l’ont bien compris et suivent les faits et gestes, qu’il soit en rééduc’, dans la maison Frends, à l’action caméra au poing ou en détente. Bravo à Kevin, qui a su se battre contre l’adversité et trouver non sans talent sa nouvelle place dans le milieu, chapeau!

@KEVINPEARCE

7. En numéro sept on retrouve Frank April, dont la notoriété numérique n’a d’égal que son talent de jibber et son amour du Grand Marnier. Son fil sur Instagram est une suite de spots déments, parties de beer-pong, un peu de wake et pas mal de booze. Une attitude assez Rock star il faut bien le dire, mais nous on ne va pas dire qu’o aim’ pas! Va y faire un tour, tu ne seras pas déçu.

@FRANKAPRIL

6. Un autre Kevin arrive en sixième place de notre classement: mister Bäckström. Une bonne partie de ses 15.000 followers sont de jeunes filles suédoises, de là à dire que Kevin surfe sur sa bogossitude, il n’y a qu’un pas, mais bon quand on est beau gosse, on est beau gosse, non? Elles se font même dessiner ses initiales sur les parties les plus intimes de leur corps, alors forcément il y a du spectacle sur cet Insta. Entre séances de tattoo, soirées infernales et portraits en tout genre, on y trouve aussi des backstages de pas mal d’events, en plus de sa collection d’initiales je veux dire…

@KEVINBACKSTROM

5. Shaun White c’est comme le camembert, on adore ou on déteste, mais ça ne laisse jamais indifférent. Il débarque donc logiquement dans notre classement des Instagrams à suivre, puisque ce qu’il vit lui n’a certainement rien à voir avec ce que nous vivons nous, et c’est ça qui est intéressant, non? Surtout au moment où Shaun décide de mettre en avant d’autres choses dans sa vie que juste sa carrière de pro rider. La défaite aux JO est passée par là sans doute… Mais il y a toujours un paquet de shots intéressants à y voir, sur les contests, aux JO justement, en tournée avec son groupe, des tenues à la con qui font vraiment rire. Et puis si tu aimes aussi les concours de beauté pour chien, les torses épilés, les chemises hawaïennes, ou plus simplement tu as oublié ce à quoi ressemble Lake Tahoe depuis le dernier post de Jamie, alors ce fil est fait pour toi.

@SHAUNWHITE

4. Mark Landvik est un mec drôle, on le sait depuis ses intros dans ‘That’s It That’s All’ ou d’autre vidéos plus récentes. Un humour sec et froid, mais tellement irrésistible, et cela se retrouve un peu dans son Instra. En plus, il est plutôt pas mauvais pour prendre des photos, ce qui aide beaucoup. Du privé aux sessions sur les plus gros tournages, tout y passe, même de vrais ‘bangers’ comme on dit aujourd’hui dans le milieu – ouais enfin en anglais on le dit depuis 20 ans mais bon, passons. Flous artistiques, doubles expos, silhouettes, toutes les techniques sont maîtrisées et Landvik se régale. Si tu rêves de la ligne parfaite que tu n’as pas pu rider cet hiver (ou te la rappeler), Landvik a ça pour toi, à tous les coups. Le mec est fort, très fort, et il a tout compris sur les posts efficaces. Look and learn, comme on dit en… Anglais.

@MARKLANDVIK

3. Eric Jackson se hisse sur la troisème marche de ce podium prestigieux. Oui prestigieux, ça concerne Instagram, merde! C’est pas rien! D’autant qu’avec ce niveau de maîtrise de son image, on pourrait croire qu’Eric a pris des cours dans une école de e-commerce super en place. En plus, il voyage beaucoup, et nous le fait partager de belle manière. Il aime aussi la pèche, les gros barrels, les grosses barbes, et ça complète finalement assez bien ses grosses lignes de pow.

@EJACKSHREDS

2. La médaille d’argent revient à l’homme qui a plus de guns et d’animaux que n’importe qui d’autres dans le milieu: Scotty Lago. Même si tout ça nous rappelle que c’est un bon Ricain, on voit quand même que le gars est assez doué avec son smartphone, ou même son appareil photo à l’occasion. Et puis il a un masque de cheval qu’il trimballe partout, ça gagne ça!

@SCOTTYLAGO

1. Et notre médaille d’or, champion du monde toutes catégories, est: Xavier De Le Rue. C’est sûr, il était difficile de combattre avec un mec qui a dû faire quatre fois les tour de la planète en une saison et demie, et en plus dans des endroits plutôt insolite! Mais quand même, beaucoup de ce mérite lui revient. Ce n’est pas donné à tout le monde de faire un waterslide avec un pingouin, Instagramer une face en Antarctique, etc. Des grosses lignes, des grosses touffes de cheveux, de gros animaux, des gros vols, tout y est, l’exotisme et la coolitude en plus. Chapeau bas cher Xavier, on aurait aimé être dans tous ces endroits et tu nous fait bien rêver!

@XAVIERDELERUE

 

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production