Share

Interviews

Interview de Nico Müller: “Je vais consacrer ma saison à mon projet de film”

 

Nico revient à ses racines dans le pipe de Mt. Hood.

L’équipe de Boardsportsource vient de publier une interview (en anglais) de Monsieur  Nicolas Müller en personne. Les interviews avec Nico sont toujours très intéressantes et on doit admettre que celle-ci est vraiment particulièrement intéressante. Nous vous en proposons ici certains extraits, mais vous pouvez lire l’intégralité de l’interview en anglais ici.

Donc Nicolas, tu es en train de réaliser ton propre film de snowboard. Filmer pour soi, ça doit être vraiment motivant, pas de tournée ni de planning à respecter ?

Oui carrément ! C’est sûr que j’aimais bien voyager pour aller sur les événements, mais à présent, je profite de me retrouver à cette place de simple observateur, et si je dois bouger au Canada la prochaine, et bien j’y vais. C’est juste un super privilège de pouvoir faire cela. Mais c’est clair que j’ai l’intention de consacrer l’intégralité de la saison à mon projet de film.

Il est assez commun pour les gens de l’industrie de penser que Nike s’est implantée sur le marché du snowboard pour finalement s’en retirer quand ils ont réalisé qu’il n’y aurait pas de croissance exponentielle d’une année sur l’autre, comme il peut y avoir sur d’autres marchés comme celui du football, du Running, du tennis, etc.

Je pense qu’une entreprise reflète toujours la mentalité des gens qui la dirigent. Les gens de chez Nike Snowboarding étaient vraiment excellents : de vrais snowboarders… mais les décisions étaient prises par leur hiérarchie, et tout ça devait changer. Mais je ne dirais pas qu’ils se soient investis dans l’industrie du snowboard uniquement pour en tirer profit. Je crois simplement qu’ils ont réalisé que ça ne fonctionnerait pas pour une entreprise de leur taille. Et vous savez, quand je parle à des revendeurs, les boots Nike sont toujours en rupture de stock, ce qui signifie qu’ils font des boots excellentes ! Et dans mon cas, j’ai encore le soutien de Nike pour les deux ans qui viennent jusqu’à la fin de mon contrat.

Nico réfléchit à des questions existentielles liées au snowboard.

Je suis un snowboarder, je veux offrir le meilleur de moi-même et tout donner au snowboard et aux excellents sponsors qui me soutiennent.

Et qu’en est-il de Burton ?

Mon contrat touche à sa fin. On verra ce qui se passe ensuite. Vous savez, si on devait se séparer je ne pourrais pas dire que ça viens d’eux ni de moi. De mon côté, j’ai toujours fait en sorte que rien ne vienne interférer entre moi et le snowboard. J’ai toujours voulu rider pour le restant de mes jours et je n’ai donc jamais fait quoique ce soit de risqué. En plus, je suis quelqu’un de constant et je recherche chez une marque une relation à long terme. Mais pour l’instant, je ne sais pas ce qui va se passer.

Nico envoie un gros turn à pleine vitesse pour le photographe Oli Gagnon

Comment vois-tu  le snowboard pour 2014/2015 ?

L’intention que j’ai avec mon film est d’expliquer comment prendre en main tout ce qui se passe dans le snowboard. Et c’est lié aux réseaux sociaux, aux sites Web, etc. Par exemple, tout ce que vous visionnez commence d’abord par un patchwork de logo et c’est toujours un peu pareil. Je trouve ça très ennuyeux, alors que je suis pourtant le plus grand fan de snowboard. Alors comment est-ce que ça pourrait plaire à un type normal ? Nous allons nous focaliser un peu plus sur le contenu et sur la manière de transmettre ce sentiment de passion que nous renvoie le snowboard. Je l’oriente plus sur l’aspect artistique et moins sur l’égo des uns et des autres.

Grâce aux jeux olympiques, tout tourne dorénavant autour du nombre de likes et de clicks qu’on peut atteindre, je souhaite que le snowboard revienne à une forme d’art, à une forme de minimalisme. C’est clairement ce sur quoi je souhaite me concentrer.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production