Share

Opinions

Best Of 2015: Les Riders de l’Année

Nos Best Of 2015 continuent, avec cette fois un sujet qui va forcément amener le débat, voire la polémique: la révélation de notre TOP 10 des Meilleurs riders de l’année 2015. Tu vas me demander: “qu’entend-on par meilleur rider?” Très bonne question, car les critères sont plutôt larges.

Outres les exploits sur la planche à neige, qui comptent bien sûr pour l’essentiel, il comporte aussi quelques athlètes qui se sont distingués par leur notoriété soudaine, leur progression, leur attitude…

Bref on a pris un ensemble de choses en compte, on a commandé une bonne bouteille, et au bout de 4 heures de débat acharné, on est arrivé à ça. Enfin, pas tout à fait: on aurait fini par s’écharper, en vérité. On a donc pondéré tout cela avec le Top des recherches internet. On arrive à une liste plutôt cohérente, et c’est bien là l’objectif de départ. Pas d’accord? fais-nous en part dans les commentaires. D’accord? Dis-le nous aussi!

10 – Travis Rice

Surpris de ne pas retrouver Travis Rice à un rang plus élevé de notre classement de l’année? Il faut dire qu’on ne l’a que très peu vu… Et pour le peu qu’on a pu voir de son projet sur 2 ans ‘The Fourth Phase’ dont on a mis le teaser ici (et accessoirement une pub télé GoPro), il s’est fait rare mais il a tout de même marqué les esprits. Allez, ne soit pas déçu, l’année prochaine il retrouvera son spot de numéro un, non?

9 – Aimee Fuller

Rider: Aimee Fuller. Photo: Klaus Polzer

Bon OK, tu vas penser que c’est parce que mes collègues anglais veulent se la mettre dans la poche (ou ailleurs)… Tu n’as pas forcément tord. Cela dit, Aimee a fait énormément parler d’elle en tant que consultante de la télé britannique: ses frasques et ses libertés verbales on fait s’hérisser les poils royaux de la famille royale. Grâce à elle, le débat autour du snowboard a largement dépassé les frontières du shred, posant dans le débat média la question: que peut-on dire et ne pas dire à la télé, en live. Nous on s’est bien marré, et puis c’était bien mieux à entendre que de se taper l’équipe dépassée de France Télévision, avec Patrick Montel et consorts – qui nous sortent définitivement par les yeux, et encore on est poli.

Sur sa planche, elle s’est aussi satellisée sur le jump du Suzuki 9 Queens, à grands coups de 720 back, Cab underflips et même un Double Back. Pour toutes ces raisons, on pense qu’elle mérite sa place.

8 – Eero Ettala

Monsieur Ettala tire sa révérence avec style et son biopic ‘Ender’ fut l’un des événements majeurs de l’automne. On ne pouvait donc pas passer à côté de ce fait marquant de l’année snowboard. Car oui, Eero aura posé sa patte sur cette décennie: renouveau des tricks, rider complet malgré sa taille, il a ouvert une vraie brêche dans les mentalités, en remettant en questions de vieilles croyances – sur les jibbers d’1.80m, sur les finlandais en pow, etc… Il a connu aussi un nombre incroyable de blessures, et il a toujours réussi à revenir au top. La marque d’un grand champion.

7 – Max Parrot

Max Parrot. Le Front triple 14 qui lui fait gagner l’Air+Style Pékin 2015. Photo: Sami Tuoriniemi

Max Parrot est une machine. Sa toute fraîche victoire au Air+Style Pékin en est la preuve la plus évidente. Mais c’est une pluie de titres en 2015 qui nous a frappé: Ale Invite, Shakedown, médaille d’argent aux X Games, et bien sûr sa perf’ en Quad Cork… Bref du lourd, très lourd.

6 – Danny Davis

Danny Davis. Photo: Burton

Même si l’âge cumulé du crew Onboard est de 128 ans, on veut rider comme Danny Davis quand on sera grand… Quoi dire de plus: la classe, le fun, la créativité, et même les résultats en contest: le mec est partout. Que ce soit dans la pow avec ses potes, ou pour revoir du switch Method et McTwist, les internautes lui portent aussi un grand intérêt. Et comme si ça ne suffisait pas, il nous crucifie il y a quelques semaines avec le run ‘Top To Bottom’ le plus fou de l’histoire du snowboard dans son edit 2015 du Peace Park. Mec, on te kiffe grâve!

5 – Xavier De Le Rue

Xavier De Le Rue est le boss incontesté du freeride, et il a cette année poussé le bouchon un peu plus loin encore. Après avoir ridé les pentes les plus vertigineuses, snowboardé des cascades de glace à Mach 12, et shreddé les endroits les plus hostiles du globe (après quelques titres de champion du monde au passage), il est désormais le pionnier de la dépose en paramoteur. Un visionnaire, doublé d’un incroyable rideur. C’est tout ça, Xavier De Le Rue.

4 – Dylan Gamache

La figure de proue des Yawgoons est désormais un incontournable quand il s’agit de carve et de flat du 3ème millénaire. Il n’est certes pas le seul dans la mouvance, et pas non plus le seul à avoir repoussé les limites de la créativité, mais disons qu’il a eu le mérite de le faire depuis le fin fond de sa petite vallée, avec son crew de potes, sans plan marketing et sans moyens extraordinaires. Un snowboard qui parle à tout le monde.

3 – Halldor Helgason

Coucher de soleil sur le camp High Cascade. Halldor en Rodeo Front. Photo: Sami Tuoriniemi

Halldor Helgason, c’est toi, c’est moi, c’est le snowboardeur lambda mais genre trop fort en snowboard. Tu vois le truc? Son mode de vie est à l’arrache, il est bien trashouille et se moque de la discipline sportive que l’on dit indispensable aujourd’hui. Quand il arrive sur une compète, c’est l’hopital ou la gagne, et son attitude nous plaît, te plaît, et plaît à tout le monde au final. En plus, il fait vraiment des trucs incroyables. Et c’est aussi un businessman inspiré. Il est bien cool, ce Halldor.

2 – Ståle Sandbech

La plus belle photo de snowboard de tous les temps? Possible. Ståle Sandbech à Folgefonna sur le shoot du film Oakley ‘Snowboarding For Me’. Photo: Frode Sandbech

Voici venir celui qui fait peur à tous ses adversaires, sur à peu près n’importe quel type de contest – à part du halfpipe. Il peut tout gagner, et il a d’ailleurs beaucoup gagné. Partout. Et avec style. C’est un peu celui qui réconcilie les ‘haters’ du snowboard de compète et les amoureux des stats. Le lien manquant qui réunirait toutes les tendances de notre grande famille. J’en chialerais! Bref, s’il y avait un classement ATP en snowboard, il serait numéro 1 mondial, c’est évident.

1 – Scott Stevens

Ce n’est pas pour rien qu’il est surnommé ‘le rider préféré des riders’. Son classement le prouve une nouvelle fois: c’est celui dont tout le monde parle, tout le temps. Ses vidéos sont les plus vues, ses tricks les plus copiés… Pas une vidéo ne sort sans une ribambelle de nouveautés, de choses jamais vues. Scott Stevens est unique, et en plus c’est un garçon humble et abordable. À une époque où le snowboard est menacé par la dérive ‘gymnaste’, il réinvente la pratique et nous rappelle à tous que le snow, c’est avant tout le fun. Merci, monsieur Stevens, pour tout ce que vous faites pour notre passion. Te voir ici, à la place de numéro 1, prouve aussi autre chose: les snowboardeurs ont bon goût, et ça c’est merveilleux! Et puis si Ståle est numéro un mondial, tu es numéro un galactique!

 

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production