Share

Opinions

Splitboard: Les Vampires du Ski veulent leur part du Gateau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la vampirisation de notre sport au niveau compétition, avec une omniprésente (et impotente) FIS qui refuse de lâcher le morceau, notamment en France, malgré le manque désormais chronique de résultats, voilà maintenant qu’une nouvelle idée issue du snow s’apprête à être dévorée toute crue par les géants du ski…

Un nouveau chapitre de la rivalité de longue date entre les skieurs et les snowboardeurs (ou plutôt entre ces business respectifs, c’est plus exact) s’ouvre ces temps-ci avec des informations concordantes révélant que les marques de ski lancent une alternative au spliboard l’hiver prochain : le splitski !

…#WTF ??

Les skieurs (ou leur industrie, encore une fois) ont, sans aucun scrupule, piqué un certain nombre d’idées au snowboard : les rayons de courbe, les twin tips, les graphismes cool sur les boards, les pantalons baggy et on en passe. Et plus récemment, l’industrie du ski a jeté un regard légèrement envieux sur le volume de ventes des splitboards, boosté par les exploits de la légende de haute montagne Jeremy Jones, qui auront permis de soutenir la chute de revenus liés à la vente des modèles traditionnels.

La nouvelle gamme  ‘Plankton’ d’Armada présente des fixations pivotantes et une série de nouvelles attaches qui permettent à l’utilisateur de transformer rapidement en un snowboard… Pour ne porter qu’un objet pendant la marche. « C’est un tout nouveau concept, » insiste le directeur marketing Brad Ayedia. «En dirigeant ce produit vers le marché du freestyle, nous avons effectivement retourné la notion de splitboard. dorénavant, tous les gars qui sont collés au park toute la journée et qui n’ont pas de bâtons pourront remonter à pied à côté de leur module favori ou du pipe en ne portant qu’une planche, exactement comme un snowboarder, avant de la séparer en deux et de se jeter sur le module comme d’hab’… Et c’est là où le ski prend toute sa dimension.»

Outre ce language marketing dont la vacuité et le non-sens laissent perplexe, si certaines marques de ski en manque de chiffre se lancent dans la production de splitboard, c’est vraiment que ça doit aller mal… Car faire le pari que des snowboarders vont faire volontairement le pas d’acheter un split fabriqué par une marque de ski, c’est osé… Car ce n’est pas tout à fait la même chose que des marques de ski impliquées dans la fabrication de snowboards: là on nous vend une nouveauté… Alors qu’il s’agit juste d’un pillage, finalement.

Bref, libre à toi de nous dire ce que tu en penses dans les commentaires !

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production