Tech Files - La Veste Rip Curl Quest de Nils Arvidsson - Onboard Magazine FR

Tout sur le snowboard, au travers de ses dernières news, ses dernières vidéos, présentations de produits et autres articles sur le snow et ses athlètes.

Share

En Vedette

Tech Files – La Veste Rip Curl Quest de Nils Arvidsson

[Nils, en test grandeur nature de la veste Rip Curl Quest au Japon. Photo: Matt Georges]

Nils Arvidsson est aussi efficace en street, sur les parks ou en backcountry. Après avoir tournée sur le circuit des contests, il se consacre désormais davantage au hors-piste et aux voyages, et ça lui réussi plutôt bien. Il a obtenu d’ailleurs de très belles parts avec Standard Films et Absinthe, sans parler de tous les projets scandinaves auxquels il a participé – ou des photos qu’il a eu dans feu notre magazine papier.

Certains, dont nous faisons partie, se rappelleront longtemps de ses Front 10 shifty-shitfy, ou comme étant l’un des premiers riders à cracker le code du triple cork. Bref, c’est un rider qui compte en Europe et dans le monde.

L’hiver dernier, Nils s’est consacré entièrement à la vidéo, notamment sur ses deux projets principaux de l’hiver: Boom! et First Layer, les films respectifs de Nitro et Vans. Puis Nils se cassa le bras mi-février, ce qui mit plus ou moins un terme à sa saison. Malgré tout, il était assez content de sa saison, puisqu’il avait réussi à engranger pas mal d’image très tôt dans l’hiver. “Je ne suis jamais totalement satisfait des mes shots, mais là au moins j’avais une excuse, et au final ce n’était pas si mal pour cette courte saison” lâche-t-il dans un sourire.

Nils et Rip Curl, c’est une très longue histoire, alors quand nous avons souhaité nous intéresser de plus près à cette veste Rip Curl Quest, rien de plus normal que d’approcher l’un des riders les plus habitués à cet équipement…

Nils, coucher de soleil chilien. Photo: Jerome Tanon/Rip Curl

Décris-nous le jour typique pour lequel tu vas choisir cette veste Rip Curl Quest?

Tous les jours, en vrai! Vu sa légèreté, elle est parfaite pour le backcountry, tu peux randonner avec aussi bien que rider la pow. Et sa technicité la rend très utile pour les jours de mauvais temps. En ce moment-même je suis en train de faire mon sac pour partir à Saas-Fee, et devine quelle veste y va en priorité? La Quest bien sûr!

Quelles sont les particularités de cette veste que tu apprécies particulièrement?

En général je ne suis pas trop un geek de l’équipement, alors quelque chose de simple, technique, et qui est pensé pour l’essentiel me suffit. En revanche, il faut que ça soit léger, confortable, et agréable à porter pour ne pas entraver les mouvements. Pas trop épais ni trop fin, juste le bon compromis pour tous les types de météo. Avec celle-ci, je n’ai jamais été au froid ou mouillé par exemple.

Dans la fraîche japonaise. Photo: Matt Georges

Parle-nous de son style et de sa coupe?

La coupe est ample, assez relax, et le matériau est vraiment de super qualité. Cela lui donne un look assez simple mais efficace. Finalement c’est l’idéal pour le matos de snowboard, pas besoin de choses inutiles à trimballer. Sinon perso, j’ai une préférence pour le coloris olive/noir.

Que portes-tu en dessous en général?

Ça dépend vraiment des jours. S’il ne fait pas trop froid, une première couche te suffira. Mais s’il fait plus froid, ce n’est pas non plus un problème de glisser une polaire en dessous, vu sa coupe et sa finesse. En fait, j’ai ajouté une polaire en-dessous juste une fois je pense. Car j’ai facilement trop chaud. Elle se suffit bien à elle-même.

Snowboard à l’altitude zéro, Japon © Matt Georges

Quel est ton apport dans le développement de l’outerwear rip Curl?

À une époque j’ai développé avec eux ma propre veste, mais aujourd’hui je ne peux pas dire que je sois très impliqué. Mais une fois par an, je vais au quartier général Europe à Hossegor et je checke tout le nouveau matériel, je donne mon feedback, on échange sur les produits etc.

À quel type de riders recommanderais-tu la Quest?

Je la recommande vivement à tous les riders qui sont souvent en montagne, qui rident beaucoup et ont besoin de quelque chose d’efficace mais aussi de résistant et de durable. Ceux qui aiment les vestes légères vont adorer car elle se fait vite oublier, que ce soit en backcountry ou sur un park.

EN DÉTAILS

  • Matériau durable 37,5
  • Doublure Clima quadrillée
  • Zips étanches YKK
  • 3 x poches externes/1 x poche interne
  • connection pants-veste

€289.99
www.ripcurl.eu

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production