How-To-Get-The-Most-From-Your-Money

Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, on vient juste de traverser une énorme crise financière internationale. La plupart de nos gouvernements ont dû renflouer les banques, et par conséquent, nous avons tous un petit sentiment de trahison. Normal !

C'est tout de même plutôt ironique, parce que, pendant que nous travaillons comme des brutes à gagner nos petits euros pour le mois, des stations comme St Anton, Davos Klosters and Courchevel se moquent hautainement de nous du haut de leurs télésièges alors que nous faisons nos courses chez Aldi... parce qu'il y reste encore trop de mois à la fin de l'argent. Doh !

Eh bien il faut le dire, nous n'avons pas de fonds d'investissement personnel pour nous venir en aide, mais nous sommes toujours aussi motivés pour aller rider, et tout cela ne va pas nous arrêter. Si tu projettes de partir en trip cette saison, voici nos conseils pour optimiser au mieux ton argent.

02-Choose-Your-Airport-Wisely-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Pour ceux qui choisissent la voie aérienne pour atteindre leur destination, faites vraiment attention aux aéroports que vous choisissez. Les aéroports de montagne sont bien connus pour leur niveau de prix plutôt élevé et ne laissent qu'une période très courte pour booker un vol.

Tu voles vers Innsbruck ? Eh bien renseigne-toi d'abord sur les prix d'un vol pour Munich. En plus de t'éviter un atterrissage terrorisant, tu feras aussi quelques économies.

 

Joue à jenga avec tes boards pour optimiser ton trip snowboard

Une fois que tu a bien sélectionné tes vols, il faut penser à ajouter les valises à l'équation. Bien évidemment, si tu voles avec une compagnie pas chère, tu es bien sûr au courant qu'ils vont te faire banquer tes valises une par une...

Notre meilleur conseil pour faire des économies sur les baggages, c'est d'empiler tes snowboards dans ton board bag sans les coques.

Si on considère que le poids moyen d'un snowboard est de 3,5 kg (La Process Flying V 2015 de chez Burton pèse 3kg, et on ajoute 1/2 kg pour être sûr de notre coup), avec un board bag de 3 kg, selon la taille du sac, tu pourras y glisser quatre planches, et mettre les coques par-dessus. Biiim !

04-Use-Public-Transport-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Conduire sur une autoroute quand le blizzard souffle grave, c'est un truc vraiment chiant. Parallèlement, prendre le train par monts et par vaux alors qu'il neige, c'est un truc vraiment romantique et classe à raconter à une nana.

Non seulement en faisant ça tu seras le Casanova le plus classe de toute la montagne (pas difficile tu vas me dire!), mais ce sera beaucoup moins cher que de louer une Kia Picanto microscopique et d'essayer d'y fourrer 5 gros culs avec des board bags.

SBB en Suisse propose son billet 'supersaver' ainsi que de tout un tas d'autres cartes permettant d'économiser des francs suisses sur leur site Web. ÖBB en Autriche a une offre 'sparchiene', ainsi qu'une super carte de réduction pour les moins de 26 ans.

Quand tu arrives à destination, la plupart des stations proposent des bus gratuits si tu as déjà acheté ton forfait. Oublie la Kia et sauve les ours polaire en même temps.

05-Stay-In-The-Valley-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Maintenant que tu as trouvé la destination de ton choix, que tu as booké tes vols et que, par ta seule action de prendre les transports en commun, tu as presque intégralement sauvé l'économie de toute la zone euro, il faut maintenant que tu t'attaques au prix de l'hébergement... même si tu croyais que ce chiffre que tu vois sur le site était un numéro de téléphone plutôt que le prix par nuit.

Conseil : dors dans la vallée.

En plus de t'offrir plus de souplesse qu'une gymnaste russe, cela ne te coûtera qu'une fraction du prix, et cela pour presque tout : la nourriture, les boissons, le logement et la plupart des magasins sont moins chers en vallée.

Ouais, on va même t'en donner la preuve : Saint-Jean-de-Belleville, en-dessous de Val-Thorens, ne va se faire élire le patrimoine de l'Unesco de si tôt, mais c'est extrêmement bien placé pour choisir les meilleures conditions parmi une bonne flopée de stations différentes.

Tu vas dans la région du Tyrol ? Essaie Innsbruck. Tu vas dans la région de Salzburg? Essaie Sankt Johan im Pongau. Tu vas en Suisse ? Essaie Chur.

Bien que cela requière un peu plus de logistique et d'organisation, si tu fais ça sérieusement, tu vas pouvoir te gaver en termes de ride.

06-Accomodation-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

L'auberge de jeunesse est un outil très intéressant lorsqu'il s'agit de voyager pas cher en Europe. Cela permet de réduire drastiquement les coûts quand tu organises un petit trip.

Bien que l'idée de t'embarquer dans un dortoir de 7 places, rempli d'étrangers qui pètent toute la nuit, ne semble pas vraiment folichonne a priori, si tu t'organises bien, avec un bon groupe de potes de la taille du dortoir, tu peux te débrouiller pour privatiser le spot ! Au moins tu respireras les gaz de tes potes, et si tu te concentres bien tu pourras même visualiser que ce sont les tiens... les gaz.

Même en Suisse, il y a de bons deals dans des stations comme Zermatt et Laax. Essaie d'utiliser le site web des Swiss Youth Hostels pour trouver les meilleurs plans.

Si tu prévois d'aller en Autriche, le meilleur plan sera de dormir chez l'habitant, mais si tu es en France, tu peux peut-être trouver un bon package all-inclusive avec l'UCPA.

07-Economies-Of-Scale-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Comme nos ex-copines respectives peuvent en témoigner : c'est la taille qui compte. Même si elles auront forcément été un peu déçues de leur expérience avec toi, tu peux éviter cette déception pour toi-même si tu rassembles un bon gros groupe de potes pour partir en vacances.

Si tu décides de choisir l'option des transports en commun, tu peux te trouver un minibus pour atteindre ta destination et partager les coûts d'essence, de péage ainsi que le temps de conduite.

Même la nourriture est moins chère lorsqu'on est en groupe. Tu as déjà cuisiné une paella au poulet et au chorizo ? C'est moins cher que tu ne le croies et plus facile à faire qu'un burger au micro-onde.

08-Liftpass-Yourself-Smart-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Pour être honnête, il y a plus de formules de forfaits maintenant qu'il n'y a de stations !

En plus des remises locales, des réductions pour les enfants, pour les familles, pour les vieux, des forfaits pour le parking uniquement et de tout un paquet d'autres remises, il te faut un doctorat pour déchiffrer certaines options. Ça ne nous surprendrait plus qu'il y ait une remise si Saturne était alignée avec la troisième lune de Jupiter... ou un truc dans ce goût-là.

Si tu es dans la vallée ou si tu veux te faire une petite aventure, il y a des options comme la Super Ski Card de Salzbourg, qui couvre 26 stations dans la région de Salzbourg. Elle est proposée à quelques euros de plus qu'un forfait six jours dans n'importe quelle station qu'elle couvre. En détail, ça donne :

Super Ski Pass - 22 stations pour 6 jours = €249

Saalbach Ski Pass - 1 station pour 6 jours= €233

Il y a aussi des options comme celle-ci qui propose des forfaits pour des stations moins connues pour presque moins cher qu'un big mac !

09-Unlock-Your-Phone-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Maintenant que les frais d'itinérance ont été aboli en Europe depuis décembre 2015, il n'y a rien de pire que de revenir de ton trip avec une facture de la taille de la dette nationale américaine. Bien que la solution évidente est de ne pas faire d'Instagram pendant une semaine, si tu es un geek 2.0, ça va vraiment être compliqué de se libérer de cette bonne habitude.

Alors que certains opérateurs offrent des services d'itinérance sans aucun frais supplémentaire, nous avons découvert que l'une des meilleures manières de s'éviter ces frais est de faire débloquer ton téléphone avant de partir. La plupart des opérateurs te permettent de le faire plutôt facilement, ce qui doit faire se retourner Steve Jobs se dans sa tombe.

Ensuite, tu as juste à t'acheter une carte SIM a l'aéroport et tu pourras tweeter, appeler, Instagrammer et le reste, sans limite.

Note: Cela ne fonctionne pas en Suisse. Tu dois avoir une adresse locale pour t'acheter une carte SIM.

10-Shred-Every-Damn-Day-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Qu'il pleuve, qu'il fasse beau, qu'il pèle ou que ce soit tout gris, sors-toi les doigts et va rider. Il n'y a aucune bonne raison de ne pas le faire.

Chez nous, la règle générale est la suivant : si les remontées sont ouvertes, c'est que tu peux rider. Si un pauvre pisteur s'est levé à l'aube pour gagner sa croûte en amenant les gens en haut de la montagne, tu ferais bien d'avoir aussi la décence de te lever le matin.

Les jours blancs mettent tes talents de snowboardeur à l'épreuve, tu dois rester souple et vigilant. La soupe c'est cool, rien à ajouter. La pluie signifie que tu peux effectivement justifier tout le blé que tu as mis dans ta veste et tu auras l'air moins con quand tu feras le malin avec dans les bars le soir.

#ShredEveryDamnDay

11-Hit-The-Gym-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Il y a des chances que si tu te sois chopé des vacances pas chères pour faire face à la crise, il n'y ait pas de balnéo à portée de main. Si c'est le cas, le jacuzzi ressemblera plus à une scène d'Apocalypse Now qu'à autre chose.

Pour profiter un maximum de ton trip, mets-toi bien en forme avant de partir pour éviter que tes jambes ne ressemblent à ça avant la fin du premier jour.

Idéalement, focalise-toi sur la force des jambes, les muscles profonds et la souplesse. Nos amis et confrères de Whitelines Magazine ont fait un super bon guide sur le sujet ici.

12-Make-Your-Own-Lunch-How-To-Get-The-Most-From-Your-Money-On-A-Snowboard-Trip

Tout le monde le sait, c'est une évidence, mais rappelons-le : prépare toi-même ton déjeuner.

Tu as déjà mangé des chips à 7 euros ? Si c'est le cas, alors tu sais quelles goût elles ont. Pour ceux qui ne l'ont jamais fait, on peut résumer ça en deux mots : déception et regret.

Tu peux te faire un super bon déjeuner avec de la nourriture qui sera bonne pour ta santé, mais aussi pas chère à l'achat.

Souviens-toi : tu n'auras à jamais assez de barres de céréales ni de bananes (Enfin c'est ma mère qui me l'a dit, mais il paraît que les humains ne peuvent pas digérer correctement les céréales...).