Share

Magazine Voyages Galeries

Vans: Economies de Lumière en Laponie…

Sami Luhtanen, Sparrow Knox, Will Smith et 3h de lumière par jour...

Texte // Bruno Rivoire
Photos // Matt Georges

Il pleut sur ce qui ressemble à une aire d’autoroute. Le sol est recouvert de neige mouillée et un mec bourré nous prend à partie avant de s’étaler sur le sol. Seul un groupe de touristes Japonais sortant d’un fast food nous rappelle que nous ne sommes pas dans n’importe quelle banlieue. Ils arborent tous fièrement une combinaison bleue : « Lapland North Expedition »…


Bungee à Rovaniemi.

Quelques semaines auparavant, nous avions eu l’idée avant-gardiste de faire un peu de snowboard en plein mois de décembre. C’était sans compter sur le réchauffement climatique qui nous a poussé au-delà du cercle polaire, dans le nord de la Finlande, en Laponie. C’est donc un peu par hasard que la fine fleur des jibbers de chez Vans débarque à Rovaniemi, la ville officielle du père Noël …

Quand on arrive dans la ville, on est en droit de se demander dans quelles conditions ce titre de ville du père Noël a été attribué. Pas une guirlande, pas un sapin, pas une déco, alors que nous sommes mi-décembre, à deux semaines du jour J!

Will Smith (le rider).
Will Smith, transfer to frontboard.
Kalle Ohlson - night rider

Résultat des courses: il n’y a pas grand-chose à voir ici. D’autant plus dans les zones industrielles et les banlieues où nous mènent nos recherches de spots. La ville est petite sans grand intérêt et son principal défaut à cette période de l’année : il fait nuit 20 heures par jour et quand il fait jour il fait gris. Pour couronner le tout, il n’y a pas beaucoup de neige et la pluie qui tombe n’arrange rien.

Si certains croyaient encore au père Noël, il vont vite déchanter. Avec un tel contexte, vous ne serez pas surpris d’apprendre que Rovaniemi recense l’un des plus fort taux de suicide au monde. Le tableau est complet… En fait cette histoire de ville du père noël, ça sent l’arnaque à plein nez.

Rovaniemi n’est que la ville la plus proche de l’officiel « village » du père noël. Quand je dis « village » du père Noël, je devrais plutôt dire le « marché de Noel ». Dire que l’on vient du monde entier pour se perdre dans un alignement de magasins de souvenirs… Entre le rayon boule à neige et les couvertures en poils de rennes là, au milieu de tout ce bazar, un petit couloir nous emmène jusqu’au père Noël « himself »…

Avec tous ces suicides, on pourrait se demander ce que fait Sparrow…
Un Sparrow sur les toits.

Enfin pour approcher ce « vrai-faux » père noël, il faut vraiment y croire. Une petite queue, précédant un passage en caisse obligatoire au vue de la traditionnel photo de souvenir. Au mur sont accrochées des photos d’Antti Autti véritable star dans son pays, du groupe Kiss ou encore de Silvio Berlusconi prenant la pose sur les genoux du père Noël…

On raconte que ce vrai-faux personnage parle 80 langues, il est aussi très doué en math et on peut dire qu’il on le sens du business au pays du père Noël : 30 euros pour une photo dédicacée, et je ne vous parle même pas des produits dérivés hors de prix! Enfin bon, nous on n’était pas venu rencontrer le père Noël donc on laisse tomber la photo souvenir et on retourne rider quelques spots bien coolos.

Sami Luhtanen – nosepress tendu

Heureusement que Sami Luhtanen et son crew KBR ont déjà écumé la zone. En bon rookies, Sparow Knox et Will Smith se laissent driver tout en brassant un maximum d’air. C’est dingue, ces deux-là n’arrêtent jamais de chanter, de danser, de rigoler bêtement comme de vrais enfants…

 

Entre le rail closeout to drop situé dans une école primaire, le toit de la patinoire et la maison du tourisme, nous faisons le tour des monuments incontournables de la ville. Au fond, cette ville pourrait être plutôt sympa si quelqu’un avait l’amabilité de rallumer la lumière!

Les soldats de Santa?
Sparrow a trouvé son cadeau.
Front lip to boardslide transfer...
Will Smith, Nollie gap.

Bon, la comédie a assez duré, Sami Luhtanen est formel il faut aller à Ruka. Ruka, l’une des plus grosses stations de Finlande et sans conteste le meilleur spot de Laponie. 2 H 30 de ligne droite nous séparent de cette montagne. En pleine nuit, il neige sans discontinuer, ce qui nous donne l’impression d’être à bord d’un vaisseau spatial, où le traineau du père Noël si vous préférez, et nous rapproche d’un ilot de lumière. Perdu dans l’immensité se dresse la montagne de Ruka.

Ruka à 15h.

Compte tenu de la platitude de la Laponie, on l’aperçoit de loin avec ses lumières. Une véritable île au milieu de ce désert d’arbres blancs. J’aurais pu vous dire « l’île au soleil » comme à l’Alpe d’Huez, mais vous l’aurez compris, ici la métaphore ne prend pas.

Quand Sami Luhtanen a décollé pour ce 360 Front, il faisait encore jour.

Une bonne partie de la scène finlandaise passe son début de saison sur place. Ils sont formels, pendant les trois heures de « jour », tout est gris et la visibilité est mauvaise. Il nous conseille de rester à la maison, se faire un petit sauna, où faire chauffer le BBQ. En fait, il faut rider le matin jusqu’à 11h puis attendre que la nuit revienne vers 14 heures. Et si tu rates la session du matin, la montagne est éclairée jusqu’à 22h donc pas de stress.

Smith, mini Miller.

L’environnement est dingue. On prend une bonne claque. Tout est calme , feutré, poudré… Les arbres blancs croulent sous la neige. Et s’ils ne sont pas assez blancs alors les canons en remettent une couche pour que tout soit plus blanc que blanc. Il y a pas mal de runs, et le park en lui-même est très cool. Le décor est féérique, franchement une bande de nains pourraient sortir les bras chargés de cadeaux, nous ne serions pas surpris. Ou à peine.

La voilà enfin, la magie de Noël !

Will Smith, Switch lip to switch front board.
Sparrow, Switch front board pop-over.
Will Smith, FS lip.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production