Share

Matos Opinions Tricks Vidéo

Burton Step-On: Le Test

Le nouveau système de fixation dévoilé par Burton enfin testé par nos soins à Laax

Nous étions de retour à Laax pour enfin tester sur neige le nouveau système de fixations Burton, et voici ce que nous en avons pensé. 

Burton a comme tu le sais lancé en grandes pompes son nouveau système ‘StepOn’ sur lequel nous avons déjà débattu de manière ‘philosophique’ disons. Le gros B invitait donc cette fois toute la presse spécialisée ainsi que certains shops à enfin tester vraiment ce que ce nouveau système de step-in vaut vraiment. L’occasion aussi de retourner à Laax dans de belles conditions d’enneigement, ce qui n’est pas pour nous déplaire! Evidemment le gratin du team était là aussi pour tester et partager leurs impressions. Nos précisions et sensations écrites, puis la vidéo en fin d’article.

 

Après une longue présentation de Chris Patsch, qui a bien retenu la leçon pour faire monter la sauce, le rideau se levait enfin sur la dernière trouvaille venue du Vermont. Allait-elle faire l’unanimité? Et dans quel sens?

Difficile de répondre pour tout le monde, car chacun a ses préférences: boots souples ou plutôt rigides, fixations serrées à mort autour de la botte ou lâche… Il y a presque autant de micro-réglages possible que de snowboarders sur cette planète! Il y a aussi le facteur pied: nous sommes tous différents en la matière, certains sont très sensibles, d’autres moins, certains nt toujours des problème avec des boots neuves, d’autres pas, etc. Nous ne parlerons donc que de notre ressenti à nous. Et il commença par une sensation inhabituelle au chaussage. Normal, me direz-vous, car au lieu d’être ‘dans’ une fix, on se sent plutôt ‘sur’ la fix.

Tout d’abord parce qu’on doit d’abord entrer le talon, et non les orteils, qui viennent ici se bloquer dans le système en second. Il faut faire attention à ce que le bas de ton futal ne se prenne pas dans le système de fermeture, mais il y a un emplacement prévu à cet effet (nous aimerions néanmoins voir une amélioration sur ce point avant sa commercialisation). Une fois le talon fixé dans le système, il ne reste plus qu’à appuyer la semelle sur la board et ‘clic’, on est ‘sur’ la board. Petit moment de solitude la première fois: suis-je bien fixé? Ah oui, le levier, c’est bon! Bref, quelques nouvelles habitudes à prendre… Pour déchausser, même chose: on relève le levier, et on désengage le talon. Pas très compliqué au final, juste différent.

 

Enfin le moment de glisser sur cette nouvelle ‘machine’. Et bien au premier run, l’impression est… naturelle! Honnêtement, je n’ai senti aucune différence avec des fixations à boucles. Mon collègue lui a trouvé plutôt intéressant de se senti comme au chaussage ‘sur’ la fix plutôt que ‘dans’ la fix, il a même lâché le mot ‘sensation un peu skate’. Pour quelqu’un comme lui qui a souvent des problèmes de douleurs aux pieds quand les fix’ sont un peu serrées, ce fut donc un vrai bonus. Un autre quand à lui déplorait le manque de flex en press/tailpress, avouant qu’il aime les fix et boots bien molles habituellement. Par contre, tous d’accord sur un point: le système a un ressenti bien solide, et personne n’a eu d’impression de flottement, ou de peur que le pied sorte tout seul.

Sur la piste assez bosselée, pas de souci: on carve, on avale les bumps, comme on pourrait le faire avec un système classique au ressenti solide et compact. Tweaker quelques grabs en bord de piste n’est pas non plus différent qu’avec des fixations classiques. Certains ont apprécié davantage le set-up plus souple, d’autres plus dans l’aspect carve ont aimé le côté plus rigide du système avec strap Boa sur la botte. Pour la pow… On repassera, impossible d’en tirer de grandes conclusions car nous n’avons trouvé que quelques petites poches avec peut-être 30 de fraîche. On aurait aimé répondre à la question récurrente sur les step-ins: est-ce que la neige fraîche a tendance à s’accumuler et bloquer le système? En tout cas ce ne fut pas du tout le cas pour la neige de piste.

Les bottes que j’avais aux pieds me rappelaient l’impression que j’avais eu de mes Burton Ion, le strap Boa en plus. Donc très similaire à une paire au flex intermédiaire, déjà portée. Et quand finit par arriver l’inévitable crampe/douleur au niveau du pied ou du tibia? Avant, on pouvait desserrer un peu les straps le temps de la remontée sur le télésiège. Mais là? J’essaie de desserrer le Boa… Ça marche. Ni mieu ni moins bien, juste différent.

Trois riders du team Burton ont ridé toute la journée avec notre crew – Mikkel Bang, Christian Haller et Max Zebe – et ils semblaient tout trois intimement convaincus par la performance du système. J’en profitais pour poser une question à Hitsch: “ok on a vu que ça marchait pour la piste, mais tu pourrais rider avec sur un gros kicker ou sur un gros run de pipe?” La réponse ne tarda pas: “oui sans problème, même si on se sent toujours mieux quand on connaît bien son équipement pour rider au max”. Adaptation, toujours. Réponse logique.

Pour tous les autres snowboarders, du débutant au saisonnier, la question serait sans doute: pourquoi ne pas rider avec? Elles sont une nouvelle offre sur le marché, et si ta priorité est la simplicité de chaussage, c’est vrai quoi! Comme si d’ailleurs tu es un photographe un filmeur, et que tu dois chausser/déchausser souvent, pourquoi pas également. Ce qui est certain, c’est qu’elles offrent une autre expérience que les step-ins d’il y a 15 ans – et qui étaient vraiment à chier, il faut le dire. Et ça, c’est déjà grandiose.

Je peux en revanche imaginer quelques situations où elles ne seront sans doute pas appréciées. D’abord l’offre s’arr^te pour l’instant à 2 bottes, et si aucune d’entre elle ne s’adapte bien à ton pied ou à tes préférences en terme de flex, premier souci. Même si personne au test ne s’est vraiment retrouvé dans cette situation (certains regrettaient simplement l’aspect un peu ‘raide’ en flex frontal/arrière, mais voilà). Si tu aimes le côté ‘old scool’ et les clics de test boucles, ainsi que leur ‘customabilité infinie’, là encore. Et bien sûr le prix: à quelques €600 le combo fix/botte Ruler, ce n’est certainement pas à la portée de tous. Et on n’a pas encore à faire à du super tech – pas de carbone etc. Pour ce prix, pas de valeur ajoutée technologique, si ce n’est de chausser beaucoup plus vite.

Au final, Burton semble avoir développé un système cohérent pour 90% des snowboarders, et qui poussera même à n’en pas douter de nouveaux pratiquants à franchir le pas, tous retenus qu’ils étaient par l’aspect ‘cul dans la neige’. Pratique aussi pour les débutants et/ou les boards de location dans cette situation.

Alors ensuite, savoir si comme Pingu le pense, ce sera la future révolution du snowboard? Cela ne dépend que de toi du consommateur/rider. Mais moi je retesterais bien en pow, j’espère qu’on nous le proposera! Pour compléter tes impressions, checke la vidéo en fin d’article.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production