Share

Tests 2015-2016

Comment choisir tes boots de snowboard ?

Tout ce qu'il faut savoir sur le flex, les fonctionnalités et la coupe lorsque tu choisis tes boots de snowboard

Bon nombre d’acheteurs, lors de leur premier achat, passent des heures à baver sur les planches dans leur shop local, sans vraiment prendre conscience que le choix de la bonne paire de boots est au moins aussi important…si ce n’est plus. Un snowboard du feu de Dieu ne sera d’aucune utilité si tu as les pieds complètement écrasés comme des sardines quand tu rides. Il y a trois choses de base qui dictent le choix d’une boot : son flex, ses “fonctionnalités” et sa coupe.

Après avoir lu ceci, tu pourras te diriger tranquillement vers notre sélection de bottes hommes, ou celle pour filles, et faire les bons choix !

1. Le flex

Un peu comme les boards et les fix’, le flex de la botte est une question de goût personnel, mais on peut tout de même lister des règles générales. Les boots plus rigides sont principalement utilisées par les freeriders et les riders de park de très bon niveau, qui ont vraiment besoin d’un sérieux maintien au niveau de la cheville pour les gros kickers et les réceptions en béton. Les boots avec un flex plus souples sont en général celles que les jibbers, les freestylers et les débutants préfèreront. Au final, pour le flex, on en revient toujours à tes goûts personnels, ça vaut donc le coup d’essayer quelques boots différentes pour voir ce qui te convient le mieux.

2. Les fonctionalités

Ce qu’on appelle ici “fonctionnalités” sont les différents attributs techniques de la boots. Certaines fonctionnalités sont universelles et communes à toutes les boots, mais pas toutes. Voici quelques exemples auxquels tu dois être attentif quand tu choisis ton modèle.

Le système de laçage varie d’une marque à l’autre et d’un modèle à l’autre. Alors que les lacets traditionnels sont toujours très utilisés, les serrage par roue ‘Boa’ est maintenant très populaire, comme d’autres systèmes de laçage rapide. Burton vient de lancer cette année un nouvel équivalent du système Boa, qu’ils appellent ‘Speed Dial’.

Les chaussons varient aussi, avec les différents systèmes de laçage et les plus chers offrent en général un maintien optimal. La plupart sont maintenant thermoformables.

Les renforts du talon et les languettes offrent du maintien à ton pied lorsque tu tournes et donnent ce ratio flex/rigidité.

Les semelles extérieures offrent de l’adhérence et sont là pour amortir les grosses réceptions, bien qu’elles ajoutent aussi un peu de poids.

Les semelles intérieures offrent un amorti supplémentaire à l’intérieur de la boot, en particulier au niveau du talon, mais sont surtout là pour le maintien du pied dans la botte.

Les renforts internes au niveau de la cheville aident à empêcher que le talon ne se soulève pas et améliorent l’ajustement en bloquant le chausson.

3. La coupe

La coupe, c’est un peu l’ajustement de la boot à ton pied. C’est le critère le plus important lorsque tu choisis une paire de boots. Soyons honnêtes, personne ne veut se retrouver avec les pieds en vrac à la fin de la journée ! Voici notre guide en six étapes pour trouver la coupe parfaite :

1) Mesure correctement la taille de ton pied. Souviens-tpo de ne pas mesurer que la longueur, mais aussi la largeur. Ton snowboard shop devrait être en mesure de t’aider pour cela.

Mesure correctement la taille de ton pied.

2) Évalue bien quel est le “type” de ton pied. Il s’agit de savoir quelle est la forme de ton pied lorsque que tu le regardes depuis le côté. Il s’agit essentiellement de déterminer si tu la une forte voûte plantaire ou pas. Les pieds en probation sont plus plats, tandis que les pieds en supination ont plus de voûte plantaire. Les différentes marques fondent leurs modèles de boots sur différentes formes, donc cela vaut le coup de les essayer pour voir ce qui te convient le mieux.

3) Fais le “test de la semelle intérieure”. Sors la semelle intérieur de la boot et pose ton pied dessus avec le talon bien reculé sur l’arrière. Les orteils ne doivent pas dépasser mais doivent être bien près de l’extrémité avant.

Fais le test de la semelle intérieure

4) Fais le test des orteils. Remet la semelle intérieure dans la boot, enfile-la et serre-la comme si tu allais rider. Mets toi debout et tes orteils doivent toucher un petit peu le chausson. Penche-toi en avant comme si tu tournais et tes orteils doivent s’écarter légèrement de l’extrémité du chausson.

Fais le test des orteils

5) Fais le test du talon. Penche-toi en avant et en arrière. Si tu as l’impression que le talon se soulève de plus d’un centimètre du chausson, ça vaut le coup de prendre une taille en dessous.

Fais le test du talon

6) Fais correctement le thermoformage de tes chaussons. La plupart des boots d’aujourd’hui ont des chaussons thermoformables qui s’ajustent à ton pied après avoir été chauffé. La plupart des shops vont t’aider à le faire, il faudra juste chausser la botte, bien la serrer et traîner un peu comme ça. C’est chiant, mais efficace. Y’a le coup du sèche-cheveux, sinon…

Voilà !

La présentation vidéo de notre guide (en anglais) sur ce lien.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production