Share

Conseils Matos

Le Jargon des Boards décrypté

Flex, shape, profil... À quoi ces termes correspondent?

Brandon Hammid, profitant à fond de son flex. Photo: Daniel Tengs

Flex

Le flex, ça peut être assez compliqué : chaque marque travaille bassin tranquille je voulais dire que j’et j’ai fini l’article sur le jargon çapage les tombeurs différemment, il exprime aussi de manière différente. Cependant, ne t’inquiète pas trop de tout ça. Le 8/10 d’une marque ne sera jamais comme le 3/10 d’une autre marque, donc la note qui te donne (que l’on a intégré dans chaque review de board) te donnera une bonne idée de la souplesse de la planche. Celles qui ont un gros chiffre, supporteront mieux les grandes vitesses, tandis que celle qui en chiffrent plus faibles sont plus faciles pour le butter et sont plus dociles.

Ne fait pas l’erreur de croire que plus la note est basse, plus c’est sympa à rider, et que plus et raide, plus il faut être sérieux. Si tu vas vite, il te faut autre chose qu’une spaghetti toute molle comme planches sinon tu ne vas pas rigoler. Aussi, certaines lignes de planches qui sont courtes et trapues, sont très raides, mais c’est par ce que le shape le requiert.

Les planches pour femmes ont tendance à être un peu plus souples dans l’ensemble, et les marques prennent cela en compte, donc une planche pour hommes sera probablement un peu plus raide qu’une planche pour femmes pour la même note.

 

Des chevaux bien sûr : comme le shredder de pow japonnais Hayato Doi here, achète toujours le shape adapté à tes besoins. Photo: Matt Georges

Shape

La plupart des snowboard continuent de ressembler au shape classique du ‘twin’ qui a fait son entrée dans l’industrie dans les années 90 et qui n’en est plus jamais parti. Bien sûr cela comprend les planches Pure Twin qui sont conçues pour le freestyle, et particulièrement pour rider dans le parc.

Cependant, cela comprend aussi les Twins Directionnels, qui ont souvent une petite asymétrie soit dans l’outline soit dans le profil du flex (soit dans les deux). Ces planches sont les mieux adaptées au freestyle de haute volée et au backcountry, puisqu’elles offrent plus de stabilité à grande vitesse mais sont faciles à faire pivoter et à replaquer en switch. Si tu cherches une board toute-montagne cette année, il y a de fortes chances qu’elle fasse partie de cette catégorie.

Mais n’oublie pas les Twins Asymmétriques, qui ont un nose et untel identique mais dont les carres front et back ne sont pas les mêmes. Cela sert à compenser le fait que ton corps n’applique à la même force sur chaque carre, de sorte qu’elles sont conçues de manière différente. Habituellement, le bord côté talon et plus incisif et plus profond.

En plus de cela, tu trouves aussi les planches Directionnelles que tu distingueras à plus d’un kilomètre. Elles sont faites pour mal et que dans un sens, elles ont souvent un nose pointu, un shape fuselé et un swallow tail pour rentrer tout droit à la maison bien gentiment. Certaines d’entre elles sont conçues pour la vitesse, tandis que d’autres sont faites pour naviguer correctement dans la poudreuse autour des arbres, mais quel que soit le programme qui te motive, il y aura toujours un shape pour toi.

Jette un œil expert au profil de la K2 Turbo Dream. Photo: Sam McMahon

Profil

Voici autre chose que les marques font de manière très différemment, et peut-être encore plus différemment que le reste ! De l’eau a coulé sous les ponts depuis les jours où le bon vieux cambre régnait en maître et où on mettait la board au sol en appuyant sur le patin (le centre de la planche, où elle est le plus étroite) pour voir s’il s’agissait d’une board nerveuse ou d’un chewing-gum. Ce test au sol sert toujours si on veut, mais en l’occurence il sert davantage à voir le profil: rocker (ou cambre inversé) et cambre zéro (board plate) sont désormais tout aussi courants, mais ne font plus lieu de test pour la nervosité d’une planche, qui peut se cacher ailleurs: dans la torsion, les matériaux, etc.

Aujourd’hui, la technologie donne aux fabricants de planches des capacités incroyables quant à la variation de ce paramètre du cambre (ou profil), et ils font constamment de nouvelles expériences avec des profils innovants entre le nose et le tail. Il est même visiblement à la mode d’arriver avec des shapes et des profils des plus chelous. C’est dans l’air du temps, que veux-tu!

Alors pour y voir clair dans ce dédale de technologies et pour te guider dans la bonne direction quant au choix de la meilleure planche pour toi, on a tout condensé en six catégories principales :

Cambre Classique  – On est presque sûrs que le cambre classique nous survivre à tous. C’est l’historique. Chaque carre présente deux points de contact près d’une dose et du tail, avec une courbure vers le haut au milieu. Aucun profil n’est parfait : si tu a déjà fait une faute de carre sur une board cambrée, alors tu sais de quoi on parle, mais cette catégorie offre plus de pop et de stabilité à grande vitesse que n’importe quelle autre.

C’est le choix numéro un pour les fans de carving qui aime planter la carre et poser le coude. Le cambre et plus ou moins prononcé selon les modèles, il faut donc vérifier au moment d’acheter. Il y a aussi quelques variations assez populaires, en particulier :

Le cambre reculé – Beaucoup de planches dont nous avons fait la review cette saison présentent un cambre plus près du tail que du nose. Mais en parallèle, une section avec du rocker rempli le vide plus près de l’avant, ce qui crée une subtile forme en ‘S’. C’est une très bonne nouvelle pour les frais riders qui ont un stance reculé dans tous les cas, puisque ce profil te permet d’attaquer la pente et de mieux négocier les reliefs naturels qui se présentent sur ton chemin.

Tu peux toujours les riders switch si tu veux, mais garde ça pour repartir de ton saut de barre en 180 plutôt que pour accumuler beaucoup de kilomètres dans le sens inverse.

 

Cambres Hybrides – De nombreuses marques ont tenté d’améliorer le cambre classique sans jeter le bébé avec l’eau du bain. Le choix le plus populaire a été de garder la courbure mais d’introduire du rocker sur certaines sections au niveau où près des points de contact, ce qui permet de conserver le pop et la capacité de carver mais de rendre les butters et la poudre plus accessibles.

Il y a aussi d’autres versions, donc à sur toi bien de consulter le site Web de la marque si tu n’es toujours pas sûr de certaines configurations.

Rocker – En théorie, c’est l’opposé du cambre, parce que la planche et courbée dans l’autre sens, d’où l’expression ‘cambre inversé’. Cependant, la plupart des rockers modernes ont aussi une petite partie plate au niveau du patin, ce qui offre un ride un peu plus stable sans perdre les bénéfices du cambre inversé. Si tu veux quelque chose qui n’accrochera pas sur les rails, qui est très facile à presser et qui te permet de rider dans la poudreuse sans effort, le rocker vaut le détour.

Certains modèles se font appeler rocker, mais si la section plate au milieu s’étend au-delà des pieds, alors pour nous c’est plutôt…

Flat – Un choix extrêmement polyvalent, tu peux faire  tourner une board à cambre zéro dans pratiquement tous les cas. Il y a un peu moins de pop qu’avec le cambre ou qu’avec la plupart des profils mixtes, mais tu auras quand même beaucoup moins de chances de te boîter après une petite faute de carre. Ces boards ont parfois aussi le feeling ‘board cassée’, que recherchent certains amateurs de ‘toucher de neige optimisé’. Alors que le nose ne se lève pas aussi facilement dans la poudre qu’avec un rocker, c’est encore très bien adapté à cette pratique également.

Certains des modèles les plus orientés poudreuse ont une section avec du rocker tout au début au niveau du nose pour améliorer la flottaison, tandis que les modèles conçus pour le freestyle ont tendance à être identiques aux deux extrémités. Les bases plates sont pas mal pour faire un peu tout ce que tu veux, mais il y a tout de même des variations dans cette catégorie.

Cambres Mixtes – Du rocker entre les pieds et du cambre sous les coques : c’est ce que l’on veut dire quand on parle de mixte.  Tu pourras trouver des modèles comme cela chez Lib Tech, Gnu, Never Summer et Burton (dans leurs modèles ‘Flying V’), parmi d’autres.

Les boards avec ce profil sont faciles à rider dans la poudre grâce au côté rocker à certains endroits stratégiques (qui dépendent des marques), mais si tu veux engager tes carres, tu as toujours beaucoup d’accroche à disposition sous les pieds. Encore une fois, vérifie avec la marque qui fait le modèle qui t’intéresse, où dans ton shop local; ils sont généralement très bons lorsqu’il s’agit d’expliquer leur travail.

Découvre les meilleurs snowboards avec nos bons plans pour 2015-2016 ici

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production