Share

Fixations 2017-2018

Test Fixations: Burton Step On 2017-2018

  • Prix: €260
  • Tailles: S, M, L
  • Flex: 6
  • Chaussage: Step On
  • burton.com

Parmi tous les produits de notre guide matos de cette année, la fixation de snowboard Burton Step On constitue la nouveauté dont le milieu du snow a le plus parlé ces derniers mois. Même avant de les tester, on en avait déjà beaucoup entendu parler.

Ces fixations sans sangles sont une très bonne idée au départ : ça élimine l’encombrement et la gêne de devoir attacher les sangles et ça coupe l’herbe sous le pied des skieurs qui se plaignent que les snowboarders sont toujours à la traîne. Malheureusement,en pratique, les anciennes boots étaient très lourdes et ont un peu déçu les attentes.

“La Burton Step On constitue la nouveauté dont le milieu du snow a le plus parlé ces derniers mois”

Mais Burton n’a pas complètement abandonné l’idée, et maintenant que les Step On sont là, ils corrigent les erreurs commises par le passé. Finies les plaques de métal super rigides et les boots horribles, on trouve aujourd’hui un système de connexion discret et élégant qui consiste en trois points de contact.

Pour des raisons évidentes, il faut absolument des boots compatibles (la Burton Photon ou la Ruler pour les gars, la Felix ou la Limelight pour les filles). Quand tu introduis ta botte dont la Burton Step On, le clip de métal sur l’arrière de la botte se place dans la fixation prévue à cet effet sur le spoiler. Il faut ensuite mettre le poids sur l’avant du pied pour enclencher les clips de chaque côté des orteils.

Mais comment se comportent-t-elles pendant le ride ? Comme tu peux le voir ci-dessous, notre testeur a beaucoup de choses à dire sur le sujet et pour encore plus d’info tu peux voir nos premières impressions ici, mais on peut dire que la Burton Step On est une véritable amélioration par rapport aux anciens modèles. Elle est très confortable, réactive et fiable, au moins autant qu’une fixation normale, et elle se chausse très rapidement.

“la Burton Step On est une véritable amélioration par rapport aux anciens modèles”

Pour déchausser la fixation, c’est très simple : tu tires sur le levier sur le côté et retire ton pied avec un petit mouvement de rotation. Après quelques connaissais, ça devient comme une deuxième nature.

D’après les premières réactions en ligne juste avant sa sortie, il est assez clair que la Burton Step On ne fera pas l’unanimité. Cependant, on s’attend tout de même à ce qu’elles se vendent comme des petits pains et clairement personne ne sera déçu.

Your toes go here...
...heel here...
...and release with this lever

le Verdict du testeur

Ed Blomfield – whitelines.com

C’est sans aucun doute la fixation la plus anticipée de la dernière décennie. On a pu voir un paquet d’opinions déversées sur internet depuis que Burton a annoncé qu’ils revisitaient le concept du step-in : une décision audacieuse, étend donnée l’échec des précédentes versions.

En tant que vétéran des sangles normales depuis 20 ans, je comprends très bien le scepticisme. Néanmoins, j’étais vraiment déterminé à essayer ces fixations avec un esprit ouvert. Et pour être bref : waouh !

j’étais vraiment déterminé à essayer ces fixations avec un esprit ouvert. Et pour être bref : waouh !

Tout d’abord, la mécanique. Chausser et déchausser les Step On requiert petit peu d’entraînement. Le leitmotiv c’est : « talon, orteils, go ! » Ça semble assez simple, mais c’est un peu contre-intuitif par rapport à une fixation normale où tu as tendance à planter d’abord les orteils. Mais très rapidement, je m’y suis habitué et à la fin de la journée je glissais du télésiège et chaussais sans même m’arrêter. Alléluia !

Pour déchausser, c’est très facile. Il suffit d’actionner un levier, de soulever le talon et de faire une petite rotation avec le devant du pied (un peu comme pour sortir d’une pédale de vélo SPD). Le levier se réenclenche automatiquement pour pouvoir chausser directement au prochain coup, ce qui est vraiment bien vu.

Une fois que tu rides, ça fait un peu drôle de regarder tes pieds et de voir que rien ne les maintient : ça m’a pris quelques descentes pour vraiment faire confiance au système. Mais le truc le plus surprenant, et de loin, c’est que la sensation est tout à fait normale : et je n’exagère vraiment pas en disant que la plupart des gens ne sentiraient même pas la différence entre ces fixations et des fixations normales, et c’est véritablement le meilleur compliment que je puisse faire. J’ai trouvé même cela assez libérateur : sans la pression d’une sangle sur le pied, tu as vraiment l’impression d’être SUR la planche, plutôt que DANS la planche. À ce titre, l’expérience de ride est un peu plus proche du surf ou du skateboard : un peu plus libre et pure, et c’est vraiment top !

Douleurs aux pieds ? Aucune. Question suivante.

 

Douleurs aux pieds ? Aucune. Question suivante

Tout le monde se demande un peu comment la fixation Step On va encaisser la poudreuse : le talon d’Achille des vieux systèmes step-in qui avaient tendance à s’encrasser de neige. Même si nous n’avons pas eu de neige fraîche jusqu’à la taille pour tester, il y avait un peu de poudreuse sur les bords de piste et la fixation Step On s’est très bien comportée. Bien sûr, tu dois nettoyer l’embase avant de chausser mais c’est aussi le cas pour une fixation normale, personne ne ride avec de la neige sous le pied. La seule différence c’est que tu dois bien positionner la planche sur la neige pour créer une plate-forme assez ferme pour chausser et enclencher le mécanisme. Dans de la poudreuse vraiment légère et profonde, ça peut poser problème (de la même manière, je n’ai pas pu tester comment ça se passe pour déchausser si tu es coincé la tête en bas dans une situation compliquée), mais pour les missions courantes en sidecountry, ça ne pose aucun problème et la fixation passe très bien le test.

Y a-t-il donc des inconvénients ? Le crochet à pantalon sur l’arrière de la botte est un peu fragile et fantaisie. Chausser quand il y a de la pente est aussi un peu compliqué parce que tu dois appuyer des orteils vers le bas, et tu as impression que tu vas faire une faute de carre. Cela dit, tu peux toujours t’asseoir comme au bon vieux temps !

D’un point de vue général, les Step On sont géniales. Et pendant que beaucoup de marques essaient de nous vendre des petites améliorations sur les fixations à sangles basiques, ce nouveau système est une vraie révolution. Ceux qui l’adopteront les premiers profiteront d’une véritable expérience de nouveauté, et même les riders pro peuvent l’utiliser pour progresser dans les tricks one foot (no foot ?). Par-dessus tout, l’aspect pratique du système promet d’attirer d’autres pratiquants dans le snowboard et permettra aussi de soutenir les riders les plus vieux qui n’ont pas envie de s’asseoir à chaque arrivée de télésiège. Et ne serait-ce que pour ça, les nouvelles Step On the Burton sont évidemment bienvenues dans notre Top 100 matos!

Secrets industriels

Max Zebe – Team Rider, Burton

I ride tout le système Step On à l’automne dernier lors des premiers tests avec les riders. Ce fut tout de suite une nouvelle expérience, l’impression d’être “sur” la board. Niveaux points de pression: rien. Niveau réactivité: même chose qu’avec une fix haut de gamme normale. Et en plus elle te laisse tweaker comme toujours!

 

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production