Malgré sa constante amélioration, c’est un des modèles de fixation les plus délaissés du snowboard. Quand Switchback l’a lancée, son système modulaire qui te permet de changer les pièces, changer les coloris, et de virer le spoiler, était un véritable bol d’air dans le secteur du matos.

"L’embase AERON utilise un procédé qui permet d’appliquer de l’aluminium forgé super solide dans la anse de talon en nylon très léger."

Mais ils ne restent pas sur leurs lauriers. Cette année, le design de l’embase est complètement revisité et la Switchback Session en bénéficie carrément.

L’embase AERON utilise un procédé appelé ‘surmoulage’ qui permet d’appliquer de l’aluminium forgé super solide dans la anse de talon en nylon très léger. Ces deux matériaux se mélangent pour donner un alliage très solide et très fiable, pour une fixation aussi robuste que confortable.

switchback-session-snowboard-bindings-2017-2018-review

L’alu court aussi sur les parties latérales, pour créer un cadre rigide qui permet de changer de carre extrêmement rapidement. En positionnant le métal dans ces zones cruciales, les gars de chez Switchback ont fait en sorte que la Session ne soit pas plus lourde que nécessaire. La taille du disque a aussi été réduite, pour permettre à la planche de fléchir plus naturellement que jamais.

"L’alu court aussi sur les parties latérales, pour créer un cadre rigide qui permet de changer de carre extrêmement rapidement"

Tout a aussi été fait pour que le reste de la Switchback Session fonctionne aussi bien que son embase AERON. Le spoiler FL est aussi adapté à un ride agressif avec un flex plutôt rigide de bas en haut. Il y a par contre un peu plus de jeux dans la direction latérale ce qui la rend plutôt assez polyvalente.

Le spoiler bloque la botte en position dans la anse, ce qui te permet de ne pas avoir à le rabaisser à chaque fois que tu marches le long d’un module. De plus il présente cette découpe signée Switchback qui réduit le poids. Pour ce qui est des sangles, ce modèle présente les sangles Eames qui sont un peu plus réactives que la version Miller.

La Switchback Session est disponible en deux tailles, mais elle est tellement personnalisable que tu peux vraiment l’adapter à toutes les pointures jusqu’aux 48.

switchback-session-snowboard-bindings-2017-2018-review-detail-08
switchback-session-snowboard-bindings-2017-2018-review-detail-10

le Verdict du testeur

Andrew Duthie - whitelines.com

Duthie-c-Samuel-McMahon-2015-2.jpg

J’ai toujours aimé les Switchback, mais jusqu’à l’année dernière, je ne ridais pas avec ces fixations au quotidien. Cependant la nouvelle Switchback Session est un modèle vraiment impressionnant qui marque un gros changement de qualité par rapport à ce que je ridais auparavant.

"elles sont bien plus légères que les anciennes Switchback et moins encombrante."

Dès le départ, elles sont bien plus légères que les anciennes Switchback et moins encombrante. En même temps, il n’y a aucun compromis sur le confort et pour ce qui est de la performance, elles sont aussi très réactives et confortables, pour enchaîner toute la journée.

Les avantages des éléments réglables sont vraiment évidents : même l’impatient chronique devrait prendre le temps d’ajuster parfaitement ces fixations, parce qu’une fois que tu as le bon réglage, il n’y a rien de tel. Les boucles sont superfluide. J’implore tous les riders qui ne pensaient pas trop au Switchback par habitude, a vraiment considéré leurs nouveaux qui possèdent l’embase AERON pour la saison 2017/18."

Secrets industriels

Danny Kiebert - Directeur créatif, Switchback

switchback-logo.jpg

Personnellement, j'ai que mes fix' aient le même flex que mes boots, ainsi elles se plient de la même anière. D'autres réfèrent un max de réponse sur le spoiler.

La Session s'adresse à cette seconde catégorie.

switchback-session-snowboard-bindings-2017-2018-review-detail-03
switchback-session-snowboard-bindings-2017-2018-review-detail-01
switchback-session-snowboard-bindings-2017-2018-review-detail-07
switchback-session-snowboard-bindings-2017-2018-review-detail-02