C’est l’un des plus grands spécialistes du secteur, Dragon a conçu des modèles vraiment high-tech qui n’ont rien à envier au cockpit d’un avion de chasse. Cela dit, tout le monde n’est pas en posture de s’acheter le haut de gamme. Et les modèles plus abordables comme le Dragon D1 sont bienvenus.

"Le Dragon D1 vaut la moitié du prix du Dragon NFX2, mais regroupe pour autant un paquet de fonctionnalités et un design super classe"

Le Dragon D1 vaut la moitié du prix du Dragon NFX2, mais regroupe pour autant un paquet de fonctionnalités et un design super classe. Même la techno d’écran « standard » de chez Dragon est super cool. Tout est là : un écran robuste avec un revêtement dur, qui offre une protection UV totale et une résistance excellente à la buée, qui écarte la poussière comme l’eau.

La ventilation est aussi bien fournie, avec toute la bordure supérieure de la monture conçue pour laisser l’air circuler dans le masque à tout moment. La mousse double densité sur le visage n’est pas aussi technique que la version triple sur d’autres modèles, mais seuls les plus sensibles seront capables de faire la différence dans des circonstances normales. En plus, la mousse du Dragon D1 présente une doublure en micro polaire hypoallergénique comme sur les modèles plus chers.

dragon-d1-ski-snowboard-goggles-review

Les styles de montures plus grosses et plus imposantes reviennent effectivement en force aujourd’hui maintenant que les designs sans monture ne sont plus super à la mode. Et le D1 est un exemple de ça. Il y a assez de volume sous l’écran cylindrique pour porter une paire de lunettes de vue, mais il convient aussi à ceux qui ont 20/20 à chaque œil.

"la version d’écran Dragon Lumalens pour augmenter les contrastes fonctionne très bien et vaut vraiment son prix"

Même si tu ne peux pas avoir d’écrans Transitions auto-changeants sur ce modèle, le nouveau Lumalens de Dragon est de série sur quasiment tous les modèles, avec un écran supplémentaire pour les faibles visibilités. Ce n’est pas juste un coup marketing : la version d’écran Dragon Lumalens pour augmenter les contrastes fonctionne très bien et vaut vraiment son prix.

Avec seize coloris parmi lesquels choisir, dont le modèle kaléidoscopique ‘Dayze Dap’, tous les riders trouveront leur bonheur avec ce modèle, pour un bon prix.

dragon-d1-ski-snowboard-goggles-review-detail-06
dragon-d1-ski-snowboard-goggles-review-detail-03

le Verdict du testeur

Andrew Duthie - whitelines.com

Duthie-c-Samuel-McMahon-2015-2.jpg

"Si on m'avait dit qu'un jour je devrais débourser 150€ pour un masque, j'aurais sans doute choisi de rider sans, au risque de me faire les rétines... Sauf que là tu offres une protection de qualité à tes yeux, pour la moitié de ce prix.

"Comfy, performs well, looks great and isn’t too dear - what more could you ask for?"

Le D1 est d'une grande simplicité, et pourtant il ne fait pas cheap du tout. Il est technique, robuste, polyvalent, et ergonomique.

Sa vision périphérique est très bonne. Il est aussi très confortable, performe dans toutes les conditions de lumière, et ce nouveau Lumalens vaut vraiment le coup."

Secrets industriels

Shay Williams - Communications Manager, Dragon

dragon.jpg

Chez Dragon, on ne mise pas tout sur les masques sans montures apparentes: on améliore sans cesse tous nos modèle, et le D1 est l'exemple parfait de cette constante évolution.

Le D1 dispose d'un prix attractif, et propose pourtant une super vision périphérique, qui autorise même le port de lunettes. La mousse double densité est super agréable, et notre traitement anti-buée est 200% plus résistant que l'ancien!

dragon-d1-ski-snowboard-goggles-review-detail-01
dragon-d1-ski-snowboard-goggles-review-detail-05
dragon-d1-ski-snowboard-goggles-review-detail-04