La dernière fois que nous avions vu et entendu des choses à propos de Drop MFG, c'était à la naissance d'internet, du moins sa naissance dans notre milieu. On peut d'ailleurs maintenant regarder avec pas mal de nostalgie cette page bien Old School qui date de 2000 et qui donne bien le ton de ce qu'était internet dans notre milieu à l'époque.

Aujourd'hui le web est omniprésent dans le monde du snow, et a même participé à son évolution. Dans ce nouveau monde émerge donc une icône du passé: Drop MFG. Mais il ne font pas que débarquer avec un nom respecté et qui se suffirait à lui même pour vendre des produits, pas du tout. L'approche est calculée, intelligente, et va offrir quelque chose de nouveau dans le milieu, bien dans l'air du temps, d'où notre digression sur le passé et internet. Dans ces conditions, comment ne pas saluer ce retour espéré de beaucoup, sinon attendu!

"Les marques clés de l'époque étaient parfois difficiles à trouver, et voir l'ensemble du catalogue était chose quasiment impossible. Aujourd'hui chaque produit de chaque marque dispose de sa propre vitrine numérique sur le monde"

Car oui, débarquer aujourd'hui avec un tel héritage pourrait s'avérer dangereux. Aujourd'hui les shops misent beaucoup sur le e-commerce, comme les marques d'ailleurs. Les marques clés de l'époque étaient parfois difficiles à trouver, et voir l'ensemble du catalogue était chose quasiment impossible. Aujourd'hui chaque produit de chaque marque dispose de sa propre vitrine numérique sur le monde - et dans le téléphone de chacun de nous. Dans ces conditions, il faut une approche totalement nouvelle, et d'autant plus pour une marque laissée en sommeil si longtemps.

L'une des solutions les plus modernes du moment pour certaines marques, est de vendre directement aux consommateurs via une plateforme numérique. Cela fonctionne notamment lorsque les prix sont ajustés à la baisse et correspondent pour le client à un vrai avantage comparé aux marges obligatoires (et logiques) des magasins traditionnels. Un argument de poids quand on considère la période, où chacun peut mesurer des coûts élevés et un pouvoir d'achat à la baisse.

drop-traffic-snowboard-goggles-two-lenses

C'est la stratégie qu'a décidé d'adopter Drop MFG pour son retour aux affaires. La marque pionnière du Vermont se relance avec les produits qui ont fait son succès, les gants, mais aussi une belle gamme de masques, en vente exclusivement sur leur site web, avec en plus un port international offert pour toute commande au-delà de $150.

Maintenant me direz-vous, à quel point l'argument prix est-il intéressant? Et bien prenons le masque Traffic par exemple. Il dispose d'un système magnétique ingénieux et discret de changement d'écran, d'un écran supplémentaire inclus. Le genre d'article qui se verrait en shop à plus ou moins $200, et qui est présenté sur le site Drop à $100 tout pile.

Nous venons d'ailleurs juste de les tester lors de nos récents tests privés en à Avoriaz, et nous avons trouvé qu'ils offraient une belle performance, que ce soit en vision périphérique, en évacuation de la buée ou en changement d'écran - d'une simplicité biblique.

drop-traffic-snowboard-goggles-black
drop-traffic-snowboard-goggles-red
drop-traffic-snowboard-goggles-blue

La même qualité s'applique aussi aux mouffles Drop Roach. En plus d'être présentées à un prix de $60, elles disposent d'un insert Gore-Tex insert et d'une isolation Primaloft Gold, que demander de mieux? Pour ce prix, tu disposes en outre d'une moufle compatible écrans tactiles, d'un leash aux poignets, et d'une tirette pour les mettre/enlever plus facilement.

Eux aussi ont marqués pas mal de points lors de notre test sur neige, et seront à coup sûr un modèle auquel penser cet hiver si tu as besoin de nouveaux gants ou de nouvelles moufles - oui, il y a aussi des gants sur le site Drop.

drop-roach-gore-tex-snowboard-mitt
drop-chris-roach-gore-tex-snowboard-mitt-detail

"En plus d'être présentées à un prix de $60, elles disposent d'un insert Gore-Tex insert et d'une isolation Primaloft Gold"

Tu l'auras sans doute deviné, ce modèle de moufle est en fait le pro model du rider de légende Chris Roach. Il est la caution technique et historique de la marque désormais, et le team se compose aussi notamment de Dylan Alito et Blair McKinney. Chris était l'un des talents les plus marquants aux US aux débuts du snowboard, et n'a depuis cessé d'être influent dans le milieu. D'ailleurs, tu peux en profiter pour te remater vite fait ses aventures chiliennes de l'époque, avec un certain Terje Haakonsen (vidéo en bas d'article).

Après ça, n'oublie pas d'aller faire un tour sur le site Drop MFG pour checker toute la collection, elle vaut vraiment le coup.