Le fameux snowpark d'El Tarter aura une nouvelle fois été le théâtre d'un show de très haut niveau en Andorre ce week-end. Vive le Grandvalira Total Fight!

Pour ce slopestyle comptant pour la coupe du monde WST, 42 riders, dont 31 garçons et 11 filles, se sont affrontés sur un parcours à la fois créatif et technique. Des riders venus des USA, du Japon, du Canada, de Russie, de Suisse, de Norvège, de Suède, de Nouvelle-Zélande, de Belgique et bien sûr d'Espagne et d'Andorre... Mais bizarrement pas de France.

Qu'à cela ne tienne, nous ne bouderons pas notre plaisir au vu du niveau de ces jeunes riders, sur ce run consistant en un double rail de 10m, suivi d'un double tube en "Y", puis d'un double module offrant trois possibilités: gap to Donkey Rail, Pole Jam, ou gap to ball. Côté kickers ensuite, nous avions une première table de 21m, puis 2 autres de 18m chacunes.

Dans ces conditions, il n'est donc pas étonnant que les riders aient pu donner le meilleur d'eux-mêmes et envoyer eurs meilleurs tricks. À ce petit jeu, c'est finalement l'américain Dylan Thomas qui s'impose, devant un Kaito Hamada qui n'a rien lâché jusqu'à la fin. SOn run gagnant? Frontside boardslide 270 in 270 out, frontblunt switch 450 out, 50/50 frontside 360 tail sur le troisième module, avant d'enchaîner avec un énorme et parfait frontside 1440 melon sur le plus gros kicker.

Dylan Thomas était évidemment aux anges: "C'est incroyable pour moi! Ce matin je me sentais assez fatigué. Mais j'ai eu la chance de rentrer mes premiers tricks et ça m'a mis en confiance. Ça allait de mieux en mieux en fait. D'ailleurs c'est mon dernier run qui fut le meilleur. C'est ma deuxième fois en Andorre pour ce contest, et c'est certainement pas la dernière! J'adore ce coin, et les gens sont très sympa en plus."

Chez les filles, la jeune rideuse japonaise Yuka Fujimori devance l'espagnole María Hidalgo, belle surprise de ce podium. Yuka a dominé toute la finale, mise peu être en confiance par de belles places d'honneur aux récents JO de PyeongChang. Son run victorieux: switch boardslide, backside 50/50 et ollie tailbonk, et puis surtout un superbe backside 900 mute sur le plus gros kicker. Fujimori était toute à sa joie: "Je suis très heureuse, il a fallu beaucoup batailler mais je me suis toujours sentie à mon aise sur ce parcours. D'ailleurs j'adore ce park ici en Andorre".

Ne rate pas la galerie ci-dessous, et à l'année prochaine en Andorre!

PODIUM MASCULIN

1º Dylan Thomas (USA) 88.00 95.33 30.00

2º Kaito Hamada (Japon) 20.00 93.00 85.33

3º Takeru Otsuka (Japon) 83.33 91.66 30.00

PODIUM FÉMININ

1º Yuka Fujimori (Japon) 90.66 91.66 69.66

2º Brooke Voigt (Canada) 84.00 88.66 79.33

3º María Hidalgo (Espagne) 65.00 87.00 80.33

--> www.grandvalira.com/total-fight-2018