(Martin De Pasquale sur la grosse table © Maxime Staechelin)

Quel week-end rafraîchissant ce fut à Saint-Lary, pour cette première édition du Pyrénées Circus! 

Pow le matin, et un contest créatif l'après-midi, comme ça entre deux tempêtes, que demander de plus? Certes les conditions, notamment le vent persistant, n'ont pas parmi aux spectateurs d'apprécier beaucoup de gros vols sur la table principale de 18m, il n'en reste pas moins que l'ambiance et la motivation était au rendez-vous pour ce contest qui marquait le retour d'un vrai gros line-up de riders hexagonaux. La nouvelle génération des riders français pourrait-on dire, avec notamment un Juan Cachat, 16 ans, en pleine forme. Mais il n'était pas le seul! Quel bonheur de voir les riders remonter le set-up à pied, comme au bon vieux temps, même si un Cat était à disposition.

Cet unique event WST en France a tenu la plupart de ses promesses, grâce aux riders donc, mais aussi grâce à une organisation qui a su rebondir et surtout bosser comme des fous sans écouter les démotivateurs de-ci, de-là. Et puis les événements pyrénéens se reconnaissent aussi à leurs soirées: là aussi le joli line-up musical a fait la diff: Musique d'Apéritif, DJ Skills, DJ Pace et Yuksek en bouquet final pour finir d"puiser tout ce beau monde.

Au total, deux beaux jours de shred sur le set-up principal concocté par Ho5, plus un Cash 4 Tricks sur la Shred Zone Electric shapée par Matière Blanche. Une première journée de jeudi marquée par un Martin De Pasquale en feu, et qui remportera aussi au passage le Best Slam.

(Suite de l'article plus bas après la vidéo)

DidierSastourneIMG_1994.jpg

Ce set-up principal pour la Jam Session consistait donc en un hip, une table à butter façon cirque, un premier kicker et à côté de lui une table de 18m. Et pas mal de modules originaux sur la Shred Zone.

Franck Moissonnier le juge principal, accompagné d'un autre ancien rider Nicolas Ciriego, ont eu fort à faire car le vent a toujours tendance à niveler un peu le niveau, chacun ne pouvant s'exprimer à fond. Néanmoins, l'amplitude, la technique et la variété des modules ont permi d'établir un classement clair et sans discussion parmi les Tim Baisamy, Thomas Delavigerie, Enzo Valax, Paul Veron, Jof Marcou, Yannis Tourki, Matthis Bozzolo, Juan Cachat et les filles Luan Salgiera, Marion Gouwy et Lola Abou.

PYC17_YBR_C4T4.jpg

Au delà du Best Trick d'Axel Ransinangue (cork 7), ou de la ligne la plus créative attribuée à Benoit Thomas-Javid (frontflip to backflip), on donnera aussi une mention spéciale à Yannick Boudgelal qui a quand même eu les cojones de tenter de poser son Double Back sur le jump principal, et ce dès sont premier essai le samedi. Mais aussi à Sacha Balicco qui a gardé le smile malgré un pied bien abîmé, et à Martin De Pasquale pour l'ensemble de son œuvre sur le week-end. Et bien sûr aux vainqueurs, et à l'organisation qui a réussi une belle première édition dans un contexte que tout le monde sait difficile. On peut donc affirmer sans rougir que nous avons un peu assisté à une certaine renaissance de la scène française des contests, où la motivation, le smile et la technique se taillent la part du lion. La communauté snowboard dans son ensemble serait bien avisée de s'en inspirer.

PYC17_YBR_podium1.jpg

RÉSULTATS

HOMMES

1- Thomas Delavigerie

2- Juan Cachat

3- Enzo Valax

FILLES

1- Kasia Rusin

2- Luan Salgiera

3- Lola Abou

Meilleur Trick : Axel Ransinangue (720 cork)

Le Plus Créatif : Benoit Thomas-Javid (frontflip to backflip)

Plus Gros Slam : Martin De Pasquale

PYC17_YBR_Wedding.jpg

Ci-dessous, la Galerie complète!