Share

Event News

Riksgränsen Banked Slalom 2016: Les Moments Forts

[Arthur Longo trop facile sur le parcours du banked slalom… Décidément les français sont trop forts à ce petit jeu… Photos: Sami Tuoriniemi, sauf mention]

Ce week-end anniversaire des 20 ans du Backside Air d’Ingemar Backman et du légendaire King Of The Hill, restera lui aussi dans les annales: 200 riders réunis – des kids aux légendes – ont convergé au Nord de la Suède dans ce qui est désormais un temple du shred: Riksgränsen.

Il s’agissait en fait de la 4ème édition du Riks Banked Slalom, mais tout le monde retiendra que c’était l’édition des 20 ans du grand moment, celui qui reste gravé dans la mémoire de tout snowboarder: le Backside Air d’Ingemar Backman durant le King Of The Hill 1996 (l’article sur l’édition 2016 ici). Ingo a bossé comme un fou pour faire de se rassemblement un grand moment également, et il a inauguré une stelle en forme de snowboard pour son idole de toujours: Craig Kelly.

Un bout du parcours du RBS.
Il avait l'air facile... Jusqu'à ce que tu te mette à attaquer!
Belle technique.
Pat Moore s'éclate

Une fois de plus, la météo aura été très imprévisible, passant de la tempête de neige au soleil radieux en quelques heures seulement. Mais tout le monde semble habitué à cela désormais, même ceux qui venaient de loin. Et il y en avait beaucoup!

Terje, de la divison Masters. Of course.
Ingemar Backman en course. Photo: Thomas Copsey
Sven Thorgren, représentant de la nouvelle génération de riders suédois.
Ludwig Biltoft. À donf.
Louif Paradis en train de rattraper Len Jørgensen.

Encore une fois, le parcours pouvait paraître relativement facile pour celui qui n’avait pas le désir d’attaquer tout le long. Mais pour ceux qui sont parvenus à descendre en dessous de la minute et demie, il fallait vraiment un sacré sens de la courbe et un bon contrôle de ses carres pour y parvenir. Un vrai baromètre pour distinguer les attaquants des défenseurs…

Longo, encore lui.

Des rookies aux légendes en passant par les kids, beaucoup ont tout donné . Les Terje, Ingemar, mais aussi ceux de la génération actuelle comme Jake Blauvelt, Louif Paradis ou Elias Elhardt, se sont régalés sur un event qui n’est a priori pas leur spécialité – enfin pour Terje ou Arthur, cela semble désormais différent!

Jake Blauvelt sait vraiment utiliser ses carres.
Un pan du snowboard dans une photo: Pierre Wikberg, Vincent Skoglund, Terje et Pat Bridges. En médaillon: le général en chef du RBS Anders Neuman. En dessous: Les trophées.
Surf ou snow?
Phil Jacques en plein carve.
Le bas du run.

Dans cet exercice, le style c’est bien, mais au final c’est le chrono qui compte… Même si la fluidité compte pour beaucoup dans l’économie de temps, surtout sur un tel parcours qui n’est pas des plus pentus, deux runs étaient bien nécessaire pour tenter de donner le meilleur et bien connaître les endroits clés. À ce jeu, c’est une nouvelle fois un Frenchie qui fut le plus fort, en la personne d’Arthur Longo. Lui qui était là “pour chiller et s’amuser” a mis tout le monde d’accord avec le run le plus rapide de la journée. Plus de trace visiblement de sa blessure au poignet qui l’a gêné une partie de la saison.

Entre Terje, Arthur, ou encore Mathieu Crépel qui a fait plusieurs fois étalage de son talent en banked slalom, il y a (au moins) un point commun: ce sont des maîtres du halfpipe. Et quelle meilleure école de la carre? Dans quel domaine doit-on faire preuve de plus de contrôle et de précision? Une partie du secret de ces 3 monstres enfin dévoilé? D’ailleurs, c’est bien terje qui réalisait le 2ème meilleur temps de la journée, et le meilleur temps dans la catégorie Masters.

Comme d’autres Banked Slalom qui ont refleuri ces dernières années, le RBS fut bien plus qu’une course au chrono. Prendre part, être présent, sentir cette énergie vitale qui coule dans les veines de notre sport, et dans cette optique, tous les gens présents pour ce rassemblement mémorable sont des vainqueurs. Un grand merci à Anders Neuman de Transition Magazine, tous les organisateurs, shapers et crew de Riks. Merci pour ce GRAND moment.

RÉSULTATS

Vainqueurs

Junior Fille – Jacky de Jong 1.35,41 1 – Hollande
Junior Garçon – Ruben Rosenfors 1.13,248 – Suède
Masters Femmes – Cecilia Larsen 1.19,308 – Suède
Femmes – Irene Zimmermann 1.16,636 – Suisse
Real Masters – David Ny 1.17,989 – Suède
Masters – Terje Haakonsen 1.06,781 – Norvège
Seniors – Arthur Longo 1.05,905 – France

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production