Photos: Sam Oetiker

C'était la 4ème édition de l'event organisé par Nicolas Müller et Terje Haakonsen sous la houlette de Sudden Rush à Laax, et une fois de plus le Banked Slalom a attiré beaucoup de grands noms se mélangeant aux amateurs et aux kids, pour une journée pleine de bonnes vibes.

Ce qui fait un event réussi, c'est un bon spot (check), un beau plateau de riders (check: Bryan Iguchi, Max Plotzeneder, Peter Bauer, Michi Albin, Fabian Rohrer, Christian Haller, Max Buri, Markus Keller, Elias Elhardt...) et un public qui participe avec les pros. Tous ces ingrédients étaient réunis pour ce qui restera le plus beau banked slalom européen à ce jour.

Bon même si on est plus vraiment dans le freestyle, ce qui est bien dans les banked slalom et que tous les riders apprécient, c'est qu'il y a quelque chose d'évident et de naturel à ce que l'on repousse ses limites pour être le plus rapide. Il est vraiment impossible croyez-nous, de regarder passer les Müller, Terje, Elias ou Hitsch à Mach 11, à la limite de la perte de contrôle, et de rester impassible.

xsuddenrushbanked2018-wollenyvelt-00609
xsuddenrushbanked2018-christianhaller-00754

Et le plus beau, c'est qu'il n'y avait pas une course mais plusieurs! Une par catégorie d'âge et de sexe bien entendu, mais aussi une switch race pour les pros! Comme souvent, les anciens étaient venus pour en découdre avec les stars actuelles, et prenaient visiblement le côté compète très à cœur.

"Je suis surpris de voir à quel point j'ai toujours l'esprit de compétition, et à quel point je peux m'énerver si ça va pas bien" nous confiait d'ailleurs l'un d'entre eux.

En dehors des piquets en revanche, l'ambiance était détendue et vraiment cool. C'est toujours un plaisir pour les riders comme pour le public de se mélanger, revoir d'anciens visages, en rencontrer de nouveaux, et profiter du barbecue et des bières fraîches tout en faisant du bruit pour les riders en course.

"Je suis surpris de voir à quel point j'ai toujours l'esprit de compétition, et à quel point je peux m'énerver si ça va pas bien"

Sur ce parcours peu sélectif et perturbé par un jour blanc, c'est Ariane Staib-Glaus qui l'emporte chez les filles, deux bonnes secondes devant Carla Somaini. Chez les pros, Elias Elhardt et Christian Haller arrivaient dans le même temps à la première place.

Mais ensuite tout le monde attendait bien sûr le clou du spectacle: la Fakie Race! David Lambert de West snowboard ouvrait le bal en board de pow et enflammait tout le monde. Un monde qui attendait bien sûr les passages de Terje et Nico en particulier. Evidemment, les deux chats du snowboard finissaient sur le podium, mais encore une fois c'est un Elias Elhardt en grande forme qui l'emportait en switch également.

Merci Nico, Terje et Laax pour un super week-end de fastboarding. Et pour ceux que ça intéresse: tous les résultats ici.

xsuddenrushbanked2018-nicolasmueller-01217
xsuddenrushbanked2018-unknownkid-00960
xsuddenrushbanked2018-terje-00469