La Grave sur la bonne Pente avec le Financement Participatif! - Onboard Magazine FR

Tout sur le snowboard, au travers de ses dernières news, ses dernières vidéos, présentations de produits et autres articles sur le snow et ses athlètes.

Share

News du milieu

La Grave sur la bonne Pente avec le Financement Participatif!

L'opération de crowdfunding de la Mecque mondiale du freeride marche fort!

Les amoureux de la station mythique de La Grave dans les Hautes-Alpes (et ils sont nombreux dans notre communauté) tremblaient depuis des mois. En effet, une double menace pesait sur les épaules du village-station: la fin du contrat d’exploitation long de 40 ans en mars 2017, et le danger accru sur le glacier à cause du réchauffement climatique. Mais le bout du tunnel menaçant les amoureux du shred en liberté semble finalement se profiler!

Peut-être le sais-tu, mais à La Grave, rien ne se passe comme ailleurs. Pas de pub télé pour venir glisser sur les pentes de la Meije, pas de piste balisées ni de dameuse, rien de tout cela. Chaque matin, les guides locaux inspectent le manteau neigeux, envoient un message au maire du village, qui prend en dernier ressort la responsabilité d’ouvrir ou non ce domaine totalement freeride et hors-piste. Un lieu unique au monde qui a toujours attiré les freeriders du monde entier, certains s’y étant d’ailleurs installé depuis des décennies. Car comme le décrit la photographe Vanessa Beucher, elle-aussi résidente depuis peu: “c’est un Valhalla grandeur nature!”

 

Le village de La Grave est situé à la frontière de l’Isère et des Hautes-Alpes. Au pied de l’un des sommets les plus mythiques des Alpes et de renommée internationale : la Meije. C’est un paradis de la nature sauvage mondialement réputé pour son ambiance unique, son ski freeride, ses courses de haute-montagne, ses glaciers … L’activité économique est centrée sur le téléphérique de La Grave – La Meije que son ingénieur Denis Creissels avait repris en gestion. Fin d’une époque, la concession du téléphérique qui est au centre de l’économie du village va être renouvelée en 2017.

La Grave a toujours payé le prix de sa liberté, mais la menace cette fois se précisait, car le contrat d’exploitation arrivait à son terme. À cela s’ajoutait donc la volonté de plus en plus pressante de ‘normaliser’ la station, et de limiter les risques liés au changement climatique: avec le réchauffement, les glaciers s’ouvrent et accroissent le risque d’avalanches, de ponts de neige etc. Dans ces conditions, il était difficile de prévoir un quelconque avenir à ce paradis du freeride. Au mieux, il serait absorbé (et encore une fois normalisé) par l’un de ses riches voisins (L’Alpe d’Huez ou Les 2 Alpes), au pire, il resterait comme un doux souvenir de liberté dans la tête de tous ceux qui ont eu un jour la chance d’y poser la semelle.

C’était sans compter sur la motivation et la détermination d’un résident de longue date et amoureux fou du spot, Belge d’origine mais Haut-Alpin d’adoption: Joost Van Zundeert, l’homme à l’origine de cette brillante idée de financement participatif sur internet. À travers son association Le Signal de La Grave (SLG), Joost a donc lancé la campagne ‘Let’s Keep It Wild’, qui a reçu un accueil des plus chaleureux – et des plus généreux – sur la toile. Il détaille par ailleurs les grandes idées de son plan sur ce lien.

Van Zundeert précise: “Nous sommes à un tournant, nous vivons et évoluons dans un milieu unique, nous en sommes conscients tous les jours, et nous ne voulons ni le changer, ni le polluer, ni le perdre. Nous voulons le garder tel qu’il est, unique et sauvage!”

L’objectif des 1250 participants n’est plus très loin, et nous tenions à donner à ce projet le coup de pouce et l’exposition qu’il mérite, voilà chose faite! Mobilisons-nous pour sauver l’avenir de ce paradis de freeride et de liberté! Van Zundeert est confiant, les locaux ont retrouvé le sourire, l’économie locale peut voir l’avenir d’un œil un peu plus serein, même s’il faudra attendre mars prochain pour connaître la décision finale, et l’avenir de La Grave. Car outre l’aspect financier, il y a aussi un aspect politique…

Maintenant que l’objectif financier de l’opération de crowdfunding est atteint, il ne faut rien lâcher, et il faut continuer à participer et faire connaître cette campage  sur la page Indiegogo de La Grave et sur leur page Facebook.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production