Share

News

JO 2018: Un Aperçu du Slopestyle de Pyeongchang

Texte & Photos // Jenny Bletcher

Deux ans seulement avant que les jeux olympiques d’hiver ne démarrent en Corée du Sud en cette mi-février, le comité olympique de Pyeongchang a reçu des athlètes de sports d’hiver du monde entier pour participer à une série d’événements tests pour les JO. Pour les riders de park et de pipe qui étaient présent, cela aura été la chance de découvrir en avant-première ce que sera peut-être le parcours de slopestyle olympique de 2018.

Aux dires de tous, le parcours de slopestyle de Sotchi était plutôt monstrueux, et l’équipe britannique que nous avons suivi était donc plutôt intriguée sur ce que pouvait bien lui réserver Pyeongchang. Mais la Corée du Sud n’a pas visé aussi gros et a choisi d’opter pour un peu plus de créativité. Effectivement, ce sera l’assortiment très classique de trois jumps et trois rails, mais il y aura le choix entre plusieurs kickers, avec des take off possibles sur le côté, ou des kickers standards, mesurant tous entre 21 et 23 mètres. Il n’y a plus qu’à se demander si en faisant ça, ils pensaient que des side-on double corks seraient à la hauteur des triples standards? On peut se demander aussi si ce que l’on voit aujourd’hui ressemblera véritablement au parcours de 2018 car avec le comité olympique, on ne sait jamais vraiment…

Les jumps dont tout le monde va bientôt parler

Selon les termes de Katie Ormerod, membre du team Britannique: “Ce sont des sauts normaux effectivement très différents ! Il me tarde de voir quel tricks je vais pouvoir passer là-dessus, c’est vraiment chouette d’avoir des modules un peu créatifs dans un parcours de slopestyle, ça change. »

En contraste avec ce que l’on a pu voir il y a deux ans, alors que certains riders s’étaient unis pour obtenir une modification de l’énorme parcours de slopestyle à Sotchi, le retour des riders ici semble plutôt positif.

Jamie Nicholls s’exprime sur les rails : « Je ne m’inquiète pas trop pour les rails, même si ils sont très différents et plus créatifs que ce que l’on trouve normalement sur un contest, les lignes sont très fluides et il y a de nombreuses options. Je dirais qu’ils sont peut-être plus gros que les rails de Sotchi, mais vraiment fun. »

“Alors que la Russie avait mis le paquet sur des énormes kickers, la Corée du Sud n’a pas visé aussi gros et a choisi d’opter pour un peu plus de créativité.”

Avec un batiment des plus… accueillants?

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production