[Mathieu Crépel encore vainqueur au Bang Slalom. Photos: Blotto (sauf mention).]

Ce que l'on pourrait dire du Banked Slalom pour paraphraser Gary Lineker? C'est un jeu de shred qui se joue contre la montre et à la fin, c'est mathieu Crépel qui gagne... Même tarif pour ce Bang Slalom inaugural d'ailleurs: le rider français s'impose devant les Terje et autres. Comme d'hab', quoi!

Co-organisé par la légende locale (et moins locale) Terje Haakonsen, ce Bang Slalom, premier du nom, est comme tu t'en doute né dans l'esprit de Mikkel Bang - et de son sponsor de montres Nixon. Avec ces deux noms en tête d'affiche, on pouvait dès lors dire que cet event de fin de saison allait attirer toute la Norvège dans la station de Hemsedal. Et ce fut le cas, de Tommen (doyen mondial du snow, à notre connaissance) aux plus jeunes mini-riders casqués, il y avait du monde! Et bien sûr une belle brochette de pros, dont Erik Botner, Eirik Haugo, Roope Tonteri ou encore DCP.

xNixon_BangSlalom2016_PrizeGiving_cNixon-21-680x510.jpg
xNixon_BangSlalom2016_Action_MikkelBang(c)Nixon-(4)
xStartGate_BangSlalom2016_Blotto_6402
xStineBrun_BangSlalom2016_Blotto_6562
xMensOpen_BangSlalom2016_Blotto_6585
xShin_BangSlalom2016_Blotto_6992
xMikkelBang_BangSlalom2016_Blotto_6482
xSnowSkate_BangSlalom2016_Blotto_6514
xDavidPorcheron_BangSlalom2016_Blotto_6723
xKidsDivision_BangSlalom2016_Blotto_6586
xTerje_BangSlalom2016_Blotto_6975

Sujet à une folie aussi brutale que récente, le renouveau du banked slalom a fleuri un peu partout dans le monde, et cela redevient vraiment sérieux, comme au début. Crépel, désormais intouchable sur la discipline (vainqueur du Legendary Banked Slalom de Baker, en normal ET en switch, DC Hit & Run, etc.), avance une explication: "Avant, on avait la responsabilité en tant que snowboarders d'avoir une approche totalement différente des skieurs. Aujourd'hui tout redevient possible, et mettre des portes dans un pipe, c'est plutôt fun en fin de compte". Avant de finir sur la petite pique qui va bien: "plus fun que le ski en tout cas!"

Charles Reid arrivera donc une seconde derrière l'imbattable basque, le canadien lui-même à une seconde du troisième, Terje Haakonsen.

Crépel, ancien champion du monde de Big Air de de Halfpipe, semble donc se faire une nouvelle spécialité (avec les grosses vidéo parts dans la pow, aussi). Le rider Nixon de 31 ans a en effet enchaîné les exploits dans la discipline, alors on peut légitimement se demander: qui va le battre?

“Je suis très heureux d'être venu rider avec tous ces mecs" ajoutait un Crépel radieux. "Il y a une belle atmosphère ici, et c'était génial d'entendre tout ce monde crier le long du parcours. Ce sont des events comme ça, et les soirées qui s'en suivent, qui sont l'essence-même du snowboard!"

Merci Mat, maintenant tu as un titre (officieux) à défendre: celui de l'homme à battre en Banked Slalom.

xRoopeTonteri_BangSlalom2016_Blotto_6961
xMikkelBang_BangSlalom2016_Blotto_08075
xMikkelBang_BangSlalom2016_Blotto_7110
xJuniors_BangSlalom2016_Blotto_6478
xHelenOlafsen_BangSlalom2016_Blotto_6627
xCherylMaas_BangSlalom2016_Blotto_6624
xNixon_BangSlalom2016_Action_MathieuCrepel(c)Nixon-(3)

On notera quelques chiffres: 7 ans pour le plus jeune participant, 66 pour le plus vieux.  Un certain Odin Røhrt, 11 ans, dont on entendra sans doute parler. Et bien sûr Bang et Haakonsen eux aussi étaient plus qu'hereux à l'issue de l'event. "Tout le monde s'est éclaté je crois" confirmait Mikkel. "Ce que j'adore c'est que c'est ouvert à tous, pros, amateurs, vieux, jeunes: pas de chichi. C'est l'esprit du snowboard qui revit dans des rassemblements comme ça, alors on ne peut qu'en être fier!"

Ce Bang Slalom a été rendu possible avec l'aide des partenaires: Nixon, Oakley, Burton, Norsk Tipping, Skistar, Skigaarden et Hemsedal.com.