Share

News du milieu Galeries Autres événements

Riksgränsen: King of the Hill 2016

Légendes, Pros et Locaux Ensemble pour les 20 ans du BS Air d'Ingemar Backman

[Au-dessus: Sven Thorgren paie son hommage sur le hip. Photos: Sami Tuoriniemi]

*Met ton navigateur en plein écran pour une expérience optimale!*

Dans la navette qui nous amène de Kiruna à Riksgränsen, à quelques centaines de kilomètres du cercle polaire, je me souviens de ma dernière fois: c’était pour la Battle, la seule qui a eu lieu ici, tout au Nord de la Suède. Avant cela, l’autre événement qui a fait le tour de la planète snow, c’est le King Of The Hill 1996. Certains y étaient, pas moi. Mais comme tout le monde, le l’ai vu et revu, ce backside air d’Ingemar Backman, héros de tout un pays qui se passionnait déjà pour se sport en pleine explosion. Dans une week-end magique, ce KOTH succédait à un non moins réussi Banked Slalom.

Les temps ont bien changé, certes, mais le lieu est toujours aussi magique. Notre chauffeur jovial nous raconte comment dans les années 80, les locaux aimaient à effrayer les touristes en leur racontant cette histoire de monstre marin vivant dans l’immense lac qui longe une bonne partie de la route. Un peu leur version à eux du Loch Ness quoi. Mais finalement, c’est un autre monstre dont tout le monde se rappelle ici – et nous avec eux: le monstre Backside Air d’Ingo Backman!

[En dessous: Tu reconnais ce style? Tu reconnais cette board? Ingemar ramène 2016 en 1996.]

Quand tu vois ça en vrai, tu kiffes.
Un crew légendaire au moment de dévoiler la stèle Craig Kelly.
Terje et Riks, c'est aussi une longue histoire.

[Au-dessus: Ingemar et le mémorial Craig Kelly, juste au sommet du ‘Run Norvégien’, cette piste sur la frontière entre les deux pays.]

20 ans après ce jour qui a marqué les esprits d’une génération entière de snowboarders, le King of the Hill était donc ressuscité. Quelle brillante idée! Ingemar, Pierre Wikberg (le filmeur de l’époque) et quelques complices, avaient à cœur de faire revivre ce moment à la nouvelle génération. Et aussi à célébrer ces moments qui ont marqué notre sport, puisqu’on nous accuse parfois de ne pas assez célébrer nos stars et notre histoire… Tout était en place pour que ce soit un grand moment. Et ce le fut.

Scott Stevens, à sa manière comme d’hab’. Il a bien sûr tenu à faire ce déplacement.

Les invitations sont allées bien sûr à toutes les légendes que compte notre sport, aux médias snow et bien entendu aussi à ceux qui représentent le snow d’aujourd’hui. Les locaux étaient aussi conviés, et au total se sont environ 200 personnes qui se sont retrouvés pour le Banked Slalom et le King Of The Hill, dans ce week-end mémorable. Tout le monde au même endroit, l’incontournable hôtel de Riksgränsen! C’est pas compliqué, il n’y en a qu’un! Et puis à cette saison, les journées sont longues ici, elles finissent jamais pour ainsi dire: assez sympa pour se faire de bonnes sessions!

Iikka Backstrom sur le park.
Sven Thorgren a mis le feu à la session, sur le spot originel du KOTH.
Ce fut dur, mais Alek Østreng fut déclaré MVP de la session. Double Back sur le Run Norvégien.
Len Jørgensen s'est mis de sacrés vols sur le gros hip shapé à la main par David Ny.
Tout le monde se rend au sommet du Run Norvégien, sans savoir pourquoi. C'est juste avant qu'Ingo ne dévoile le mémorial Craig Kelly.
Steve Gruber est encore en forme.
Iikka Backstrom lui aussi, mais ça s'est plus normal. Sur le fameux tunnel ferroviaire.

Quand on parle de légendes locales, on pense aussi à Johan Olofsson. Le bûcheron était bien là, assis derrière son piano, ou sur sa board. À côté,Terje était en pleine discussion avec Sebu Kuhlberg, Joni Malmi et Paavo Tiikkanen… Parmi eux, Scott Stevens, Austin Smith, Alek Østreng, Arthur Longo, Sam Taxwood, Nico Müller, Elias Elhardt, Len Jørgensen, Wolle Nyvelt, Eiki Helgason, Sven Thorgren… Autant de riders qui n’étaient que de sales petits morveux en 1996.

Pat Bridges a posé son handplant, tout va bien.
Johan Rosen, air to fakie.
Sam Taxwood perdu dans la tundra.
Nico Müller dropped the mic on this one.
Frontside alley-oop, Østreng style.
Johan Formgren et un bon vieux Method.
Un vrai contest de Methods ce KOTH2016. Voici celui d'Arthur Longo, vainqueur du Banked Slalom.
Travail d'équipe.

[Au-dessus: Sven Thorgren et Fredrik Sarvell, deux générations de riders suédois.]

Après le Banked Slalom, suivi de ce King Of The Hill, tout ce beau monde n’allait pas se séparer aussi vite. Du coup, chacun a tenu à rester encore sur place pour profiter de deux autres journées de shred entre potes, au cœur encore de ce qui a fait (et fait encore aujourd’hui) l’histoire du snowboard. Du minishred, du fun, dans un mélange alternant beau temps et blizzard… Autant d’émotions que de conditions météorologiques!

Malgré le manque de neige, qui n’aura pas permis de construire vraiment le même jump qu’en 1996 (voire mieux!), tous les ingrédients étaient là pour l’un des moments les plus marquants de ces dernières années. Et c’est sans doute très bien ainsi, au moins ce Backside Air d’Ingo en 96 vivra encore longtemps. On l’a bien ressuscité pour encore 20 ans au moins, là!

Tack! Comme on dit en Suède, à Ingemar, Pierre, Ola, Riks et tous ceux qui ont fait l’effort de venir partager ces moments inoubliables, et cette session de légende.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production