GigiRuef_Millerflip_Trasfer_Arlberg_Cyril_PM_5414

Étant donné que l'hiver approche, nombre d'entre vous sont impatients de sortir leur appareil photo pour capturer des gros shots avec vos potes. On a donc décidé de poster ce Comment prendre des photos de snowboard" pour vous donner l'abécédaire de la photo, à vous, les tireurs d'élite en herbe.

Sami Tuoriniemi est le photo éditeur d'Onboard. Chaque année, il admet qu'il aura facilement visionné 20 000 photos, et il doit faire un choix parmi des centaines de shots incroyables chaque mois. En bref, il a une riche expérience de la photographie de snowboard. Voici un abécédaire des bases de la photo de snow :

[part title="L'Équipement De Base Pour Shooter Du Snowboard"]

canon 7d

Vous devrez investir dans un appareil argentique (SLR) ou un appareil numérique (DSLR), ainsi que dans des objectifs et, bien sûr, dans de la pellicule ou des cartes mémoire. Quand j'étais plus jeune, j'essayais de prendre des photos de snowboard avec des appareils compacts, mais ça se passait plutôt mal parce qu'on ne peut pas faire le point au bon endroit. De plus, la qualité n'est pas bonne parce qu'ils sont en général automatiques ou semi-automatiques, ce qui laisse peu d'espace pour les réglages. Si vous souhaitez prendre des photos d'un autre niveau que les photos de touristes, vous aurez besoin d'un véritable appareil.

[part title="Argentique ou Numérique"]

Film-vs-digital-slr

[part title="La première règle de la photo de Snowboard"]

Victor-Daviet-180-Back-2-ALMO-Swiss-PERLY

Il faut cibler les points de référence : le cadrage doit donner une idée de ce qui se passe, d'où le rider provient et à quel endroit il va. Il n'y a rien de pire qu'une photo d’un ‘type perdu dans les airs’, malgré que ce que les profanes peuvent en penser. Cependant, il arrive parfois que l'on puisse déroger à cette règle.

[part title="De L'Importance Du Bon Rider"]

marko-grilc-kitzsteinhorn-matt-georgesWallpaper_big_1920x1200new

Il y a un vieil adage qui dit que votre photo est aussi bonne que le rider qui y figure, mais je ne crois pas que ce soit complètement vrai. Si la qualité du ride est incroyable, il est facile de prendre de belles photos, mais si le ride n'est pas si bon que ça, alors on peut le prendre comme un défi.

[part title="Composition ?"]

xPeetuPiiroinen_SquawValleyApril2013_Blotto_3256

Quel que soit le type de photographies, si le sujet est en plein milieu, alors 9 foi sur 10, ça ne fonctionne pas. Cherchez sur Google la « Règle des Tiers », mais souvenez-vous, les règles aussi sont la pour qu'on y fasse exception. Quand on prend une photo, c'est comme une scène de tournage de film, d'une certaine manière, on prend contrôle de tout ce qu'il y a dans le cadrage. Essayez donc de localiser les points intéressants, ce qui complète votre angle de vue ou donne de la profondeur, etc. Si ça ne vous plaît pas, déplacez-vous.

[part title="Comment Rendre Un Trick Plus Gros ou Plus Beau"]

Sami Tuoriniemi

Vous pouvez faire en sorte qu'un trick l'air plus gros et plus beau avec différents angles et différents objectifs. Par exemple, un fisheye peut vraiment augmenter la hauteur, si vous vous rapprochez et vous baissez. Les Téléobjectifs possèdent un niveau seuil pour lequel la distance d'un jump sera optimisée. Par exemple, si vous aviez shooté la couverture du numéro 99 d’Onboard avec Travis Rice d'un peu plus bas, la réception aurait paru plus proche du kicker et cela aurait diminué la taille du gap. Si vous aviez shooté de plus haut, Travis aurait eu l'air d'être plus près, ce qui aurait aussi rendu le gap moins impressionnant.

[part title="Le Choix De L'Objectif"]

canon 70-200

Si vous ne pouvez vous payer qu'un objectif, le meilleur plan pour le snowboard c'est le 70-200 f2.8. Il y a une version f4 moins chère qui fonctionnera très bien aussi, mais elle est moins performante lorsque la luminosité est faible.

[part title="Les Réglages De L'Appareil"]

markus-keller-matt-georgesWallpaper_big_1920x1200new

La profondeur de Champ

La profondeur de champ est importante : avec un arrière plan désordonné, vous pouvez utiliser une profondeur courte pour mieux souligner le rider, utilisez alors un f-stop de 4 ou plus. Mais parfois, vous voudrez vraiment exposer l'arrière-plan, auquel cas vous devrez opter pour un petit f-stop.

Vitesse d'opturation/Sensibilité ISO

Si vous shootez par grand beau temps, la combinaison fonctionne est 1/1000e de seconde et f5.6 avec une sensibilité de 100 ISO. Quand c'est nuageux, c'est un peu plus compliqué et vous devrez mesurer la lumière. Si vous shootez du snowboard depuis le côté du kicker, quand vous essayez de capturer la vitesse du rider, essayez de rester à 1/1000e de seconde. Si le temps s'assombrit, vous pouvez augmenter l’ISO et l'ouverture. Si vous shooter un rider ou si vous êtes derrière lui, vous pouvez utiliser une obturation plus lente tout en capturant bien le mouvement.

Luminosité

Quand vous aurez bien saisi la lumière ambiante, vous pourrez acheter des flashs ou des déclencheurs radio. Garder à l'esprit que les flashs directement montés sur l'appareil fonctionnent plutôt mal dans le cadre de la photo de snowboard.

[part title="Habillez Votre Rider"]

Sami_luhtanen_gap_to_bs_lip_helsinki_Samuli_Ronkanen_web

La plupart du temps, le rider est l'élément le plus important de votre photo, on doit donc le voir clairement. Assurez-vous qu'il est habillé de couleurs vives et distinctes. Shooter une action en backcountry avec des arbres et des rochers en fond, avec un rider habillé en camouflage ou avec des habits sombres, ne fonctionnera pas vraiment. Cependant, si c'est simplement une silhouette que vous souhaitez voir, alors habillez-le avec des couleurs sombres. De plus, si vous shootez en ville et qu'il y a de belles couleurs sur l'architecture, vous devrez penser à habiller votre rider avec des couleurs qui y sont bien assorties.

[part title="Shooter Pour Un Magazine"]

KalleOhlson_Helsinki_AY1Q8781_MattGEORGES

Si vous souhaitez paraître dans des magazines, soyez vraiment honnête avec vous-même et soyez sûrs que vos photos ont le niveau. Prenez bien en considération le magazine auquel vous faites votre soumission, les magazines régionaux ont tendance à présenter des talents locaux ainsi qu'une poignée d'internationaux de top niveau. Essayez d'envisager quelle section du magazine correspond le mieux à votre photo. Si vous avez fait un trip, ne prenez pas que de l'action en photo : prenez des portraits, du lifestyle, des photos d'ouverture potentielles, etc. Si personne n'est convaincu  par l'intégralité de votre histoire, alors vous aurez toujours des portraits et des single shots qui pourront être utilisés pour autre chose.

Comment passer la barrière d'un photo éditeur un peu lunatique ?

Si vous soumettez à un magazine, n'envoyez que les nouveaux shots. Faite une soumission restreinte, une vingtaine de photos maximum, et indiquez au photo éditeur que vous en avez d'autres. C'est toujours mieux d'envoyer 15 bonnes photos que 200 photos moyennes. Chaque photo doit être intitulée de la manière suivante : Rider_Trick_Lieu_Photographe. Cela doit figurer dans le nom de fichier, mais aussi dans les metadata. Envoyez vos photos assez tôt puisque le premier numéro d'un magazine régional est assemblé en juillet, et notre première deadline est au printemps.

Et surtout, retenez que le plus important, c’est de prendre du plaisir !