Aymeric-Tonin-handover-Homies-Avoriaz

Toi non plus tu n'as pas besoin d'Einstein ou de Newton pour t'expliquer que le plat, ça n'a pas d'intérêt en snowboard. C'est même plutôt galère. Il fut un temps où le jib était limité par cette loin physique inamovible. Mais ça, c'était avant l'apparition du bungee et des treuils motorisés. Entend par 'bungee' un élastique géant muni d'une poignée, qui va te donner la vitesse nécessaire à passer les plus gros gaps urbains. Fini les rampes à drop-in, les bâtons de ski et autres système D pour prendre de la speed. Tout ceci est devenu bien plus organisé. Et le bungee a deux avantages par rapport au treuil: il ne coûte pas très cher, et il se range dans ton sac à dos.

Bon tout ça c'est bien beau, mais encore faut-il savoir se servir d'un tel instrument. Voici donc notre guide d'utilisation de 'l'élastique à jibber':

[part title="L'installation"]

shaping-bungee-snowboarding

Ok tu as trouvé un rail à ton niveau mais tout est flat autour. C'est le moment de sortir ton arme fatale! Accroche ton bungee fermement au début du rail opposé (si possible), et shape ton take off et ton landing comme si de rien n'était.

[part title="La sécurité avant tout"]

hooked-up-bungee-snowboarding

Quand on dit accroche-le, c'est que tu ne veux pas qu'il parte en sucette pendant que tu lui tire dessus! Assures donc bien le tout, avec de la corde et/ou un mousqueton.

Note bien que le mieux est d'accrocher l'élastique au rail opposé à celui que tu vas rider, et du côté extérieur. Tu limites ainsi les chances de te voir revenir l'élastique dans la face après l'avoir lâché - on est jamais trop prudent avec ces trucs...

[part title="Tire!"]

stretch-bungee-snowboarding

Maintenant fais travailler tes bras et surtout tes jamabes pour tendre l'élastique. En général, deux tireurs suffisent à tendre l'élastique assez pour prendre de la vitesse. Pour le tendre au max, il te faudra sans doute trois personnes. Et oui, costaud l'engin!

Petit conseil à ce propos: entraîne-toi à différentes tensions du bungee à vide, sans sauter. L'important et de connaître ses réactions pour avoir la vitesse adaptée quand tu vas trickser.

[part title="Passe à ton voisin"]

hand-over-bungee-snowboarding

Le moment délicat arrive: il est temps pour les tireurs de passer le manche au rider. Attention! Assure-toi à ne pas glisser ou à ne pas lâcher la poignée trop vite. Le rider sur sa board n'a pas la force de retenir l'élastique, c'est bien le principe! Les tireus plantent bien les talons dans la neige (si possible) et tiennent le manche avec le rider. Dans la photo ci-dessus, le rider (Fred Couderc) a en plus la possibilité de se tenir à une rambarde. Aymeric Tonin et Morgan Lefaucheur vont se coordonner avec Fred pour tout lâcher au moment voulu.

[part title="C'est parti!"]

liftoff-bungee-snowboarding

Un, deux, trois, c'est parti, reste bien groupé pour encaisser l'accélération, qui peut surprendre crois-moi! Semelle bien à plat, l'œil rivé sur l'obstacle. Laisse le bungee faire le reste.

[part title="Dégage-le"]

dispatch-bungee-snowboarding

Quand tu lâche l'élastique, assure-toi de bien le jeter loin de toi, du côté opposé au rail. Tu dois éviter le retour de flamme ou de te prendre la board dedans, les deux peuvent faire très mal.

[part title="Jibbe"]

fred-couderc-jib-bungee-snowboarding

Voilà, encore une fois entraîne-toi à vide pour bien capter la puissance et les réactions de ton bungee, et lance toi à l'assaut des spots urbains!